Creative Zen Xtra 30 / 60 Go

16 février 2004 à 11h35
0
Depuis ses balbutiements, le marché des baladeurs Jukebox MP3 de poche est principalement dominé par deux grandes marques : Creative célèbre dans le monde de l'audio numérique et Archos qui a fait ses premiers pas dans le monde des solutions de stockage externe. Aujourd'hui, alors que le Jukebox MP3 de poche est devenu un business commun dans lequel de nombreuses firmes se sont lancées, les deux concurrents de toujours continuent de s'affronter avec de nouveaux modèles de plus en plus avancés. Nous avons ainsi pu tester il y a plusieurs jours le nouveau Gmini 120 d'Archos, nous allons nous pencher aujourd'hui sur son concurrent le plus proche : le nouveau Creative Nomad Jukebox Zen Xtra.

Creative qui cherche à se diversifier sur la planète MP3 avec ses baladeurs/clés USB baptisées Muvo et Muvo NX ou encore avec ses Mini-baladeurs Rhomba (à base de mémoire) et Muvo² (à base de mini-disque dur) n'a pas décidé de laisser tomber ses premières amours et continue de perfectionner les désormais classiques Jukebox MP3 de poche. Le dernier modèle en date de la marque dans ce domaine est baptisé « Nomad Jukebox Zen Xtra », un modèle que nous allons décortiquer et torturer (façon de parler bien sûr, nous ne sommes pas des bouchers chez Clubic, quoique... ;-)) dans ce test complet afin de savoir ce que la bête a réellement dans le ventre !

Renseignements et premier contact avec l'individu

0104000000075285-photo-creative-zen-xtra.jpg
Pour le design de son dernier bébé, Creative a décidé de tailler dans le classique élégant. De forme rectangulaire, le Zen Xtra arbore une coque aluminium aux bords arrondis frappée d'un logo « Creative » couleur chrome. Sur cette même façade un écran rétro-éclairé en bleu occupe un tiers de la surface du baladeur grâce à une diagonale de 5.5cm. La plaque aluminium présente en façade est amovible et elle cache la batterie du baladeur qui peut être remplacée. Comme vous l'aurez remarqué en jetant un œil aux photos, le Zen Xtra n'offre aucun bouton en façade. En réalité, Creative n'a pas franchi le pas du contrôle vocal mais a déporté les différents boutons, chromés, sur les côtés, blanc crème, de son périphérique. Ces boutons qui sont au nombre de huit sont intitulés : menu, lecture/pause, volume +/- (2 boutons), power, back, piste suivante, piste précédente. Une molette qui fait office de bouton lorsqu'on appuie dessus est également présente. Nous reviendrons sur l'utilité de ces différents boutons lorsque nous évoquerons l'ergonomie du baladeur.

Alors que les deux côtés du baladeur accueillent les boutons de contrôle, le sommet du Zen Xtra réuni toute la partie liée à la connectique. Ici, pas de fioriture, puisqu'on retrouve le classique port USB, le connecteur destiné à accueillir le transformateur et la prise stéréo. Le baladeur en lui-même affiche les mensurations suivantes : 76 x 113 x 22 mm pour un poids de 200 grammes sans batterie (rajouter 20 grammes pour avoir le poids avec). Le Nomad Zen Xtra a donc l'avantage d'être plus petit et plus léger que le Gmini120 d'Archos qui mesure 113 x 78 x 26 mm pour un poids de 244 grammes (avec batterie). Sans être exceptionnel, le design du Zen Xtra est agréable aussi bien à l'œil qu'au touché et grâce à sa coque aluminium et à son écran élargi par rapport au Zen NX, on remarque dès le premier regard que nous sommes bien en présence ici d'un baladeur Hi-Tech.

Pour ce qui est de la partie technique, l'appareil affiche tout ce qu'on est en droit d'attendre d'un baladeur Jukebox MP3, à savoir : un disque dur de 2.5 pouces de 30 Go (pour la version Zen Xtra 30) ou de 60 Go (pour la version Zen Xtra 60 que nous avons testée), un support de l'USB 2.0 (débit théorique de 60 Mo/sec), un support des formats audio MP3, WMA et WAV et un firmware qui peut être reprogrammé avec des mises à jour publiées sur le site Nomad de Creative. Comme n'importe quel autre baladeur, le Zen Xtra est livré avec quelques accessoires : une housse de protection noire Creative avec clip ceinture, un transformateur, un câble USB, un CD d'installation (qui contient notamment le logiciel « Creative MediaSource Organizer »), un casque stéréo Creative, un manuel d'utilisation et d'entretient en français et une batterie.

Installation et transferts de fichiers

00FA000000075286-photo-creative-media-source.jpg
L'installation du Jukebox Zen Xtra se fait sans problème mais reste malheureusement plus compliquée et surtout moins pratique qu'avec les autres Jukebox MP3, comme ceux signés Archos, ou iRiver. Je m'explique, contrairement aux baladeurs des marques citées précédemment, pour être exploité le Jukebox Zen Xtra nécessite l'installation d'un couple pilote / application que l'on trouve sur le CD livré avec le baladeur. Alors que les autres baladeurs, eux, sont directement reconnus, installés et considérés comme des disques à part entière sous Windows XP / 2000 sans installer la moindre chose. D'après Creative, cette méthode d'installation serait liée au fait d'un formatage spécifique du disque du Zen Xtra qui permettrait de profiter d'une navigation plus rapide.

Heureusement, une fois que le pilote et l'application sont installés, on peut faire de simples copier / coller ou des glisser / déplacer et envoyer des données en tout genre sur le Zen Xtra. Si vous vous déplacez sur un PC autre que le vôtre il faudra malheureusement avoir toujours le CD d'installation sous la main, pour installer au moins une fois le support du Zen Xtra.

L'utilisation de l'application « Creative Media Source » (qui peut s'intégrer directement à l'explorateur Windows - voir notre capture d'écran) pour effectuer les transférer de morceaux MP3 est simple et agréable à utiliser grâce à son interface simplifiée et colorée. Outre cela, elle offre un avantage non négligeable, puisque comme sur le Gmini 120 lorsqu'on utilise l'ArcLibrary et Musicmatch Jukebox, tous les morceaux sélectionnés peuvent être synchronisés et classés sur le Zen Xtra. Par conséquent il devient très facile de retrouver sur les 30 ou 60 Go de données un morceau bien précis, puisque toutes les interprétations peuvent être classées en fonction du nom de l'album, du nom de l'artiste et du genre. Toutes les playlist peuvent également être consultées d'un seul coup. On regrettera cependant à ce sujet, que seules les playlists créées à partir du baladeur et à partir du Media Source soient prises en compte par le Zen Xtra. L'absence de support des playlists au format « m3u » (notamment utilisé par Winamp) constitue en effet un handicape important pour les utilisateurs qui ont l'habitude d'employer ce type fichiers et d'applications.

012C000000075287-photo-creative-media-source-explorateur.jpg


Pour la partie audio nous rappelons que seuls les formats WMA, MP3 et WAV sont supportés. On aurait bien entendu aimé trouver une compatibilité Ogg Vorbis, mais malheureusement à l'heure actuelle seul iRiver semble vraiment s'intéresser à ce format qui reste boudé par Creative, Archos, Apple, ISM et Philips. Toujours en ce qui concerne la compatibilité, sachez que l'utilisation de 12 niveaux de sous-répertoires pour stocker des données ne pose aucun problème au Zen Xtra qui arrive à accéder aux différents répertoires sans broncher. Les fichiers qui comportent des accents tous azimuts sont très bien reconnus aussi bien au niveau du Media Source, qu'au niveau du baladeur lui-même. Au niveau des performances, le Creative Zen Xtra ne s'est pas montré très convaincant malgré son interface USB 2.0. Nous avons en effet mesuré que sa vitesse de transfert était en moyenne de 5.6 Mo/sec, par conséquent il vous faudra environ 3 minutes pour transférer un 1 Go (1024 Mo) de données, soit environ 1 heure 30 minutes pour remplir les 30 Go, ou 3 heures pour remplir les 60 Go d'un seul trait. On reste assez loin des 12.5 Mo/sec ou des 10 Mo/sec offerts par le Gmini 120 ou de l'Archos Jukebox FM Recorder.


L'ergonomie et les fonctionnalités

0118000000075288-photo-creative-zen-xtra.jpg
Comme nous l'avons précisé lors de la présentation du baladeur, le Zen Xtra ne propose aucun bouton en façade. En réalité, tous les boutons sont placés sur le côté droit et le côté gauche du baladeur. Ces emplacements, rarement employés, ont des avantages et des inconvénients. Les inconvénients résident dans le fait qu'on ne voit pas sur quoi et sur quel bouton on appuie exactement puisque lorsqu'on a le Zen en main notre regard se concentre logiquement sur la façade et sur son écran. L'avantage est qu'une fois que l'on est habitué à l'utilisation du Zen Xtra, la navigation et l'utilisation du baladeur sont extrêmement rapides pour la bonne et simple raison que, comme sur un clavier, nos doigts se positionnent sur les différents boutons lorsqu'on saisit le baladeur.

L'ergonomie du Zen Xtra reste donc de bonne facture une fois la période d'adaptation passée (comptez deux ou trois jours d'utilisation). Les boutons sont suffisamment gros et espacés pour éviter les fausses manipulations. Ils permettent d'exploiter toutes les fonctionnalités du Zen Xtra en quelques pressions. Ainsi, le bouton « Menu » permet d'accéder aux différents réglages du baladeur, la molette de contrôle permet de naviguer de haut en bas dans les menus et l'arborescence du disque, tandis qu'une pression sur cette même molette permet de valider un choix.

La touche « play » permet de lancer directement la lecture d'un morceau ou de marquer une pause. Les boutons avancer / reculer offrent la possibilité de changer de morceau ou de faire une avance / un retour rapide dans le titre en cours de lecture. Grâce au bouton « back » il est possible d'effectuer un retour en arrière dans l'arborescence ou dans les différents menus. Enfin les boutons + / - permettent de régler le volume. On regrettera juste qu'un interrupteur « hold » pour bloquer toutes les touches du baladeurs ne soit pas présent. Il faudra pour activer cette fonctionnalité, passer par le menu réglages du baladeur ou appuyer une fois sur le bouton d'extinction et confirmer le blocage du baladeur.

00FA000000075294-photo-creative-zen-xtra-zen-nx.jpg


Au niveau des fonctionnalités, Creative ne propose rien qui sorte vraiment de l'ordinaire : possibilité de supprimer des titres et des albums, de créer des playlist, possibilité de modifier le mode de lecture (aléatoire, en boucle, par album, ...). Seule les fonctionnalités sonores sont vraiment originales, mais nous allons plutôt aborder ce sujet dans notre prochain paragraphe consacré à l'autonomie et à la qualité de restitution.

Autonomie et qualité sonore

0118000000075289-photo-creative-zen-xtra-batterie.jpg
Pour le recharger, le Zen Xtra n'est malheureusement pas accompagné d'un quelconque sabot faisant office de base de connexion PC, il faut donc obligatoirement passer par le traditionnel transformateur livré avec le baladeur. Creative annonce pour son baladeur une autonomie estimée à près de 15 heures, cette donnée est exagérée mais malgré cela le Zen Xtra offre tout de même la meilleure autonomie du marché en matière de baladeur Jukebox MP3. Nous l'avons en effet estimé avec un volume moyen à près de 11 heures contre un peu plus de 8 heures pour l'iPod et 9 heures pour le Gmini 120. Vous pouvez ajouter à cela un avantage non négligeable pour le Zen Xtra : la présence d'une batterie amovible. Si vous êtes un gros consommateur de musique, que vous avez l'occasion de voyager souvent et que vous n'avez pas toujours la possibilité de recharger votre baladeur, vous pourrez investir dans une deuxième batterie. Ceci permet également de profiter d'une plus grande pérennité, vous n'aurez ainsi pas à payer des sommes folles et de la main d'œuvre pour changer la batterie de votre baladeur après des dizaines de mois d'utilisation puisque la batterie du Zen Xtra sera vendue 39,90 euros pièce sur le site de Creative France.

En matière de restitution, le Zen Xtra offre une très bonne qualité sonore. Le baladeur propose notamment la possibilité d'appliquer une multitude d'ambiances (acoustique, classique, disco, jazz, new age, pop, rock, vocal) en plus de la possibilité de personnaliser soit même l'égaliseur. Ces différentes ambiances permettront d'adapter la restitution à vos goûts musicaux et à votre écoute. En plus de cela, le Zen Xtra profite de la technologie exclusive de Creative : l'EAX. Cette technologie permet de simuler la restitution musicale dans des environnements spécifiques (auditorium, concert, salle de bain, cathédrale, garage, intérieur, club jazz, salon, opéra, petite pièce, théâtre). A défaut d'être indispensable, la technologie EAX pourra vous aider à découvrir une nouvelle façon d'écouter vos morceaux préférés, elle suffira également à impressionner les amis. Comme vous le savez certainement, un baladeur qui délivre un son de bonne qualité ne sert strictement à rien si le casque utilisé est mauvais. Heureusement, le casque de marque Creative de type oreillette est de meilleure qualité que celui livré avec son concurrent Archos, notamment au niveau de la restitution des basses. On reste cependant en dessous de la qualité d'un casque Sennheiser que l'on peut retrouver avec les produits iRiver ou Rio.


Zen Xtra au jour le jour

L'utilisation du Zen Xtra dans la vie quotidienne ne pose pas de problème pour peu que vous ne soyez pas habitué aux appareils Hi-Tech poids plume et très discrets. Le Zen Xtra résiste aux conditions d'utilisation extrêmes, ainsi même avec des secousses prolongées il n'y pas le moindre saut pendant la lecture. Son attache-ceinture peut s'avérer très pratique si vous avez l'habitude de vous balader en jean, par contre il ne faudra pas compter sur elle lors d'un footing. Même si ses mensurations sont légèrement inférieures à celles du Gmini 120 d'Archos, il faudra toujours tenir le baladeur dans sa main (attention les crampes !) pendant l'effort.

On peut encore une fois déplorer l'absence de télécommande pour ce type de produit qu'il est toujours embêtant de sortir de sa poche simplement pour changer de morceau. Heureusement l'attache-ceinture gomme quelque peu ce problème puisque avec elle, les boutons du Zen Xtra restent accessibles. Toutefois, les utilisateurs qui souhaitent profiter d'un confort d'utilisation supplémentaire ou qui sont allergiques aux attache-ceintures n'auront malheureusement pas la possibilité de se procurer une télécommande puisque Creative n'a simplement pas implanté de connecteur à cet effet.

0140000000075290-photo-creative-zen-xtra-disquette.jpg

La magie de la technologie, à gauche 60 Go, à droite 1.44 Mo


L'heure du verdict...

00FA000000075291-photo-creative-zen-xtra.jpg
Le Creative Zen Xtra n'est malheureusement pas un « Gmini killer ». Les deux produits restent toutefois difficiles à départager et c'est à vous que reviendra la lourde tâche de trancher en fonctions de vos besoins et de ce que vous recherchez exactement avec un Jukebox MP3 de milieu de gamme.

Le Gmini120 s'adresse avant tout aux utilisateurs qui souhaitent profiter d'un appareil très complet au niveau des fonctionnalités (lecture de Cartes Mémoire, enregistrement MP3 temps réel à partir d'une source audio externe, dictaphone, double navigateur) et qui recherchent une simplicité d'utilisation supplémentaire (notamment pour employer le baladeur comme disque dur externe) avec un taux de transfert assez élevé. Le Zen Xtra semble pour sa part plus axé sur la qualité de rendu. Doté de nombreuses ambiances et des possibilités offertes par l'utilisation de l'EAX, le Zen Xtra parvient à se démarquer dans ce domaine tout en disposant d'autres atouts : petite taille, faible poids, autonomie confortable et qualité des accessoires (attache-ceinture, casque de meilleure qualité, batterie amovible).

Le Zen Xtra pourra également satisfaire les utilisateurs qui préfèrent privilégier le rapport capacité / prix au détriment de la simplicité d'utilisation. S'il nécessite l'emploi d'un logiciel particulier et l'installation de pilotes, le Zen Xtra 30 Go peut en effet se négocier aux alentours de 310 euros (soit 10.3 euros/Go) alors que son concurrent direct, le Gmini 120 - 20 Go, est vendu quelques 20 euros plus cher (environ 330 euros soit 16.5 euros/Go). Enfin, les plus exigeants pourront, avec le Zen Xtra 60 Go, disposer d'un modèle grande capacité (60 Go donc) qui constitue une sorte de record en la matière : 60 Go pour environ 430 euros soit 7.1 euros/Go. Dans ce domaine, seul l'Archos AV380 peut se vanter de faire mieux, mais le produit est sensiblement différent (c'est un baladeur audio / vidéo) et le prix n'est pas du tout le même (environ 900 euros soit 11.25 euros/Go).


Creative Zen Xtra

6

Les plus

  • Rapport capacité/prix
  • Accessoires livrés
  • Batterie amovible
  • Autonomie
  • Design agréable

Les moins

  • Pilotes obligatoires
  • Taux de transfert
  • Pas de télécommande
  • Incompatibilité Playlist m3u

7

Qualité audio7

Fonctionnalités5

Ergonomie6

Accessoires8



Cet article vous intéresse ? Retrouvez le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Creative Zen Xtra 60 Go
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'Archos Gmini120
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du H&B JK20S
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Roadmap Asus des cartes mères Prescott
Un développeur pour Heroes Of Might & Magic 5 ?
Un vent de nouveauté souffle chez Konica-Minolta
Creative Zen Xtra 60 Go décortiqué sur Clubic.com
ADSL : l'accès 512k à moins de 15 euros
IBM porterait Microsoft Office sous Linux ?
Nouvelle baisse de prix chez AMD
Doom 3 ne sortira pas au format DVD
CloneDVD 2 : une preview la semaine prochaine
Mandrake condamné à changer de nom...
Haut de page