Pinnacle ShowCenter

14 janvier 2004 à 14h10
0
00054736-photo-logo-pinnacle.jpg
En ce début de millénaire, la mode est définitivement au multimédia... Alors que les PC ont conquis nos bureaux et les chambres à coucher de nombres d'adolescents depuis de longues années déjà, ces derniers tentent de se faire une place dans notre salon. Seulement voilà, si le particulier veut bien s'accommoder d'un ordinateur envahissant dans son bureau, il est bien plus réfractaire lorsqu'il s'agit de défigurer son salon avec une carcasse grise, bruyante, pleine de fils et qui n'a pas l'élégance de s'intégrer avec d'autres éléments Hi-Fi, quand bien même celle-ci lui permettrait d'écouter des MP3 et de visualiser ses DivX sur son téléviseur, le confort du canapé en plus.

Conscient de ce phénomène, les industriels ont commencé à développer des solutions spécialement conçues pour le salon comme les mini-PC qui ont fait la gloire de Shuttle, et même Microsoft s'y est collé avec la conception d'une version spécifique de Windows baptisée Media Center Edition. Seulement voilà ces solutions restent assez onéreuses d'autant que bien souvent elles viennent compléter un équipement informatique déjà existant.

Pinnacle Systems, fort connu pour ses solutions logicielles et matérielles de montage vidéo, a choisi une toute autre approche. Partant du constat que nombre de foyers disposent déjà d'un ordinateur le fabricant à développé un terminal prenant la forme d'un élément HiFi. Baptisé ShowCenter, ce boîtier trouvera sans problème sa place dans votre salon et grâce à sa connexion réseau vous pourrez regarder les films stockés sur votre PC, sur le téléviseur de votre salon. Votre PC, où qu'il soit situé, devient ainsi un serveur de fichiers capable de diffuser toute sorte de contenu que ce soit de la musique, des films ou des photos.

0000011800060112-photo-pinnacle-showcenter.jpg

Des détails sur le concept

Le terminal ShowCenter fonctionne comme une sorte de décodeur : il décrypte le signal en provenance de l'ordinateur et le retransmet au téléviseur. En effet la connexion réseau employée entre l'ordinateur et le ShowCenter se contente de diffuser des données, aussi le ShowCenter intègre une électronique qui décompresse le signal. Pour ce faire Pinnacle utilise sans grande surprise un processeur conçu par Sygma Designs, l'EM851. Celui-ci est capable de décoder les flux MPEG 1-2, DivX (simple profile), XviD (simple profile), DV AVI, WMV ainsi que l'audio aux formats MP3 et PCM. ShowCenter est bien entendu compatible avec d'autres formats vidéo ou audio, mais dans ce cas, le logiciel se charge de convertir le format original en un format supporté par le terminal. Utilisant le standard PAL et offrant une sortie vidéo entrelacée d'une résolution de 720x576, le Pinnacle ShowCenter exploite une connexion réseau en Ethernet 100 Mbps. Il est donc impératif de disposer d'un contrôleur réseau supportant ce débit, ce qui ne devrait guère poser de problème.

Vous me direz que de prime abord, le concept du ShowCenter est plutôt séduisant mais qu'il nécessite de tirer un câble réseau entre votre salon et l'endroit où votre machine principale est installée, ce qui pourra refroidir les ardeurs de certains. C'est vrai mais fort heureusement Pinnacle a doté son boîtier d'un support WiFi. Pour en bénéficier il suffit d'acquérir une carte PCMCIA WiFi compatible et de la glisser dans le slot ad-hoc du boîtier. La ROM du ShowCenter intègre des pilotes pour nombres de cartes WiFi et Pinnacle annonce une compatibilité parfaite avec les cartes Linksys, D-Link, Microsoft, LG et Orinoco. En pratique nous avons pu constater lors de nos tests que nos cartes PCMCIA US Robotics 22 Mbps et 54 Mbps n'ont pas été reconnues alors que notre carte Belkin 11 Mbps a été reconnue mais demeurait inexploitable à cause d'un problème de canal. Par contre nous n'avons rencontré aucun problème avec deux cartes PCMCIA Linksys.


Un design résolument germanique

Au sortir du carton, le Pinnacle ShowCenter se présente sous la forme d'un élément HiFi de couleur argent. Ses dimensions sont de 43 cm de large, pour 3.5 cm de haut et 29.2 cm de profondeur. Le boîtier est métallique et dispose de quatre patins anti-vibration. Le ShowCenter arbore une façade d'une sobriété exemplaire. Outre un bouton de mise en route on y découvre deux diodes et un capteur infrarouge. En fonctionnement les voyants ainsi que le bouton s'illuminent de bleu ce qui confère au ShowCenter un look très high tech. La face arrière du ShowCenter dévoile une connectique des plus complète avec pour les sorties vidéos : une prise Péritel, une sortie composante, une prise S-Vidéo et un connecteur composite. Pour l'audio on trouve une sortie coaxiale, une sortie optique et deux sorties RCA analogiques. Le boîtier comporte également un connecteur Ethernet RJ45, un slot d'extension capable d'accueillir des PC Card et un connecteur pour l'alimentation secteur.

0000011800069538-photo-pinnacle-showcenter.jpg

Pinnacle ShowCenter


La télécommande

Le ShowCenter étant destiné à un usage grand public, il est bien entendu livré avec une télécommande infrarouge. Celle-ci est plutôt imposante, utilise deux piles LR6 et est revêtue, sur sa partie supérieure, d'un plastique gris argenté frappé du logo Pinnacle contrastant avec le gris foncé qui recouvre la jupe de la télécommande. Cette dernière propose plusieurs boutons : on trouve un pavé numérique, des touches lecture, suivant, précédent, stop mais aussi un pavé directionnel de couleur bleue avec un bouton de validation en son centre. Un bouton rouge de mise en route permet d'éteindre ou d'allumer le ShowCenter et un groupe de boutons permet d'accéder aux médias par catégorie (vidéo, photo, son, etc.). On trouve également un bouton 'muet' et un bouton précédent permettant de revenir au précédent menu. Si la télécommande est particulièrement complète, les boutons sont inconfortables du fait de leur petite taille et les commandes de lecture sont assez mal positionnées.

Installation

L'installation du ShowCenter est extrêmement simple. Le raccordement au téléviseur s'effectuera dans la plupart des cas avec une simple prise péritel et il ne reste alors plus qu'à enficher le cordon secteur dans le boîtier et à le relier au PC via un câble Ethernet. Côté PC, il faut disposer d'un connecteur RJ45 libre (ce qui ne devrait guère poser de problème) et installer le logiciel livré par Pinnacle. Celui-ci s'installe en quelques minutes et un simple redémarrage de la machine est requis pour commencer à utiliser le ShowCenter.

000000B400069661-photo-pinnacle-showcenter-connecteurs.jpg

La connectique du ShowCenter


Une fois le système redémarré, vous êtes dans un premier temps invité à enregistrer votre produit, puis un assistant de configuration apparaît. Celui-ci vous demande de préciser quelle connexion réseau doit être utilisée et vous propose de configurer l'accès restreint via la mise en place d'un contrôle parental. L'assistant peut également importer les playlists du Windows Media Player 9 et scanner vos Disques durs à la recherche de fichiers musicaux et/ou vidéos. Au cas où vous possédiez une carte TV Pinnacle, l'assistant vous offre la possibilité d'importer automatiquement les programmes télévisuels enregistrés dans le ShowCenter.

000000B400069532-photo-pinnacle-showcenter-installation-etape-1.jpg
000000B400069533-photo-pinnacle-showcenter-installation-etape-2.jpg
000000B400069534-photo-pinnacle-showcenter-installation-etape-3.jpg

Pinnacle ShowCenter : l'assistant de configuration et de recherche des médias


Préparation des médias ou le ShowCenter côté cour

Une fois l'installation du logiciel achevée et avant de foncer dans votre salon, il faut tout d'abord importer les divers médias que vous voulez pouvoir consulter depuis le ShowCenter via le logiciel 'Pinnacle ShowCenter'. Celui-ci affiche trois onglets 'Musique', 'Films' et 'Photos' qui regroupent dans une bibliothèque les éléments déjà importés durant la phase d'installation du boîtier. La partie supérieure du logiciel comporte divers onglets permettant notamment d'importer des médias. L'importation peut se faire depuis un dossier, des fichiers, un disque dur, un CD Audio ou un appareil photo. Une fois le chemin spécifié, le logiciel cherche automatiquement les médias supportés et les importe. Il est possible de prévisualiser le contenu de chaque fichier importé directement depuis le logiciel. Au cas où un fichier emploie un format non supporté, le logiciel vous avertit que certains éléments ont été rejetés durant l'importation. En revanche si le média importé est supporté par le logiciel mais pas par le ShowCenter, un point d'exclamation apparaît près de son entrée dans la bibliothèque. Il suffit alors de cliquer droit dessus pour entamer une conversion dans un format compatible avec le ShowCenter. Les différents formats de fichiers supportés par le logiciel sont les suivants : AVI, DAT, JPEG, GIF, M3U, MP3, MPA, MPEG (1-2), PNG, VOB, WAV, WMA, WMV. Les vidéos en DV sont également prises en charge, de même que le XviD, et le DivX à partir de la version 4. Les fichiers WMA sont convertis en MP3 (avec un débit de 128Kb/s) pour être diffusés par le ShowCenter. Les pistes issues d'un CD Audio subissent le même sort mais vous pouvez régler le bitrate du MP3 depuis les préférences du logiciel ShowCenter. Le logiciel permet également de créer des playlists, et offre une fonction de rotation pour les photos. Enfin le contenu importé peut être exporté soit vers un DVD, soit vers un dossier, soit vers une playlist.

000000B400069535-photo-pinnacle-showcenter-logiciel-1.jpg
000000B400069536-photo-pinnacle-showcenter-logiciel-2.jpg
000000B400069537-photo-pinnacle-showcenter-logiciel-3.jpg

Le logiciel ShowCenter sous toutes ses coutures


Le ShowCenter côté salon

L'allumage du ShowCenter provoque l'apparition d'une interface listant les différents serveurs disponibles sur le réseau. Il suffit alors de sélectionner le serveur auquel vous désirez vous connecter pour accéder aux médias disponibles. Si aucun serveur n'est détecté par la platine une simple pression sur la touche 'B' de la télécommande permet d'accéder au menu de paramétrage avancé. Vous pouvez ici rentrer les adresses IP et autres informations relatives à votre réseau et définir la clé WEP au cas où votre connexion WiFi est sécurisée. En sus des réglages précédemment énumérés, le menu de configuration permet de sélectionner la sortie vidéo ou d'activer les sons systèmes. Une fois la mise en place du ShowCenter terminée, le menu de configuration cède la place à l'interface principale du produit. Bien qu'affichant un fond de couleur bleue parsemé de nuages celle-ci semble assez rustique. Cette impression se confirme dès que vous commencez à naviguer, les divers éléments qui constituent l'interface graphique ne proposant aucune animation lorsque vous les survolez : un simple cadre jaune entoure la commande sélectionnée et on a droit à un surlignage jaune du fichier que l'on désire lire. A première vue on est donc loin du raffinement graphique proposé par Windows XP Media Center Edition. D'autant que si l'interface est en français, les diverses incrustations qui apparaissent lorsque vous lancez la lecture d'un élément sont en anglais. On a ainsi droit à 'Play Blink 182' ou à 'Invalid', et autres 'Mute Off' ce qui n'est guère convivial. Encore plus désagréable, ces incrustations sont parfois tronquées... Toutefois la prochaine version 1.30 des Drivers, actuellement en beta test, ajoute deux skins baptisés XL et XXL qui réarrangent l'interface de façon à ce que ses diverses constituantes soient toutes visibles.

000000B400069552-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-1.jpg
000000B400069553-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-2.jpg
000000B400069554-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-3.jpg

L'interface ShowCenter : début


L'interface se décompose en trois catégories : Musique, Films et Photos. Une catégorie 'Nouveau' regroupe les derniers éléments que vous venez d'importer. La consultation des éléments musicaux peut se faire par genre, playlist, artiste, album ou titre de chanson. En optant pour une navigation par titre de chanson vous constaterez rapidement que nombre de titres sont tronqués : la résolution de l'interface limite naturellement la longueur des titres mais on aurait pu s'attendre à un défilement automatique du titre de la chanson sélectionnée ce qui n'est hélas pas au programme... En outre si vous n'avez créé aucune playlist vous pourrez lire un morceau audio, mais la lecture s'arrêtera dès la fin de ce morceau et n'enchaînera pas avec un autre morceau... Il faut donc impérativement créer une playlist pour utiliser le ShowCenter comme un juke-box. Durant la lecture d'une piste audio il n'est pas non plus possible d'avancer rapidement dans le morceau pour atteindre votre passage préféré.

La catégorie 'films' cristallise le plus gros de nos critiques. En effet, les films apparaissent ici comme de simples entrées alphanumériques. Aucune vignette ne représente leur contenu, ce qui peut poser problème pour les possesseurs de larges vidéothèques. Une fois que vous avez repéré votre film, un clic sur OK lance la lecture en mode miniature. La vidéo apparaît dans le coin inférieur gauche de l'écran et il faut appuyer sur le bouton 'Grand écran' de la télécommande pour voir le film en plein écran. S'il est possible de changer ce comportement depuis les réglages du ShowCenter, ce type de fonctionnement est surprenant pour un appareil HiFi. Durant la lecture d'une vidéo il est possible d'effectuer une pause et de procéder à une avance ou un retour rapide avec un multiplicateur réglable de 1 à 4.

000000B400069555-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-4.jpg
000000B400069556-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-5.jpg
000000B400069557-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-6.jpg

L'interface ShowCenter : suite


Notre plus grand regret en ce qui concerne la partie vidéo concerne le non support des DVD. La platine ShowCenter n'intégrant pas de lecteur DVD, on aurait pu s'attendre à ce que le produit permette tout de même de regarder les DVD lus depuis le PC. Ce n'est malheureusement pas possible... La seule solution consiste à extraire un fichier VOB de votre DVD et à l'importer dans le logiciel ShowCenter ce qui implique l'utilisation d'un programme DeCSS dont l'utilisation est rappelons-le illégale. Autre déception de taille le dernier bébé de Pinnacle ne prend pas en charge les films encodés en DivX 3 : bien qu'aujourd'hui les DivX encodés à ce format soient moins répandus, il en subsiste encore un certain nombre. Dommage pour un périphérique qui se veut multimédia ! Le logiciel ShowCenter ne propose même pas de convertir les DivX 3 en un autre format, les fichiers à ce format sont tout simplement rejetés lors de l'importation. Pinnacle nous indique toutefois qu'une prochaine version des pilotes proposera de convertir automatiquement les fichiers DivX 3 en un format compatible avec le ShowCenter. Autre errement possible, si certains films au format DivX ou Xvid sont reconnus correctement par ShowCenter, leur bande son peut poser problème la platine ne supportant pas tous les codecs audio. Dans ce cas le logiciel ne vous alerte pas, et il faudra attendre la lecture du film pour voir apparaître à l'écran un laconique message 'Unknown audio format'. Rapportons également que les sous-titres ne sont pas gérés par la platine ShowCenter.

Pour la gestion des photos, le ShowCenter donne toute satisfaction. En effet une fois vos diverses photos importées, le système organise automatiquement un diaporama avec effet de transition et défilement automatique des images. Si vous souhaitez rajouter un fond sonore à votre diaporama il faut créer une playlist intégrant le fichier audio de votre choix et les photos à afficher.

Enfin, l'interface de ShowCenter vous propose de personnaliser certains réglages. On peut ainsi choisir la durée de déclenchement de l'économiseur d'écran, la sortie vidéo à utiliser et activer le contrôle parental. L'appareil propose également d'ajuster automatiquement la résolution de la vidéo à l'écran mais vous pouvez opter pour la conservation de la résolution d'origine de la vidéo. Sachez que le firmware du ShowCenter peut être mis à jour, ce qui s'avérera très pratique pour faire évoluer le système.

000000B400069560-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-9.jpg
000000B400069559-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-8.jpg
000000B400069558-photo-pinnacle-showcenter-interface-tv-7.jpg

L'interface ShowCenter : fin

L'expérience ShowCenter

Maintenant que nous avons dressé le tableau des fonctionnalités offertes par le ShowCenter il nous faut parler de son fonctionnement. Si le ShowCenter a quelques limitations comme nous l'évoquions plus haut, il faut bien avouer que son fonctionnement est irréprochable. C'est ainsi que la lecture des films fonctionne à merveille sans le moindre décrochage et la qualité visuelle ne souffre d'aucune critique, considérant bien sûr qu'il s'agit d'un format DivX. Les diverses fonctions proposées en cours de lecture sont elles aussi satisfaisantes, comme la possibilité d'accélérer ou de rembobiner avec précision pour retrouver un passage précis. Selon le format du film, cette dernière fonction pourra ne pas être disponible et en fonction de la compression du film il faudra patienter quelques secondes avant de faire défiler rapidement le film. Seul regret notable, il n'est pas possible de régler le volume depuis le ShowCenter, il faudra en effet faire usage de la télécommande de son téléviseur. Le mode photos est encore plus séduisant puisque la projection des diverses photos se faire de manière automatique sans que vous n'ayez à intervenir. Enfin le mode musique est à nos yeux perfectible étant donné qu'il faut impérativement créé une playlist pour lire l'intégralité des divers morceaux mis à la disposition du ShowCenter. Question qualité, la platine diffuse un son tout à fait convenable.


Le ShowCenter en WiFi

00056849-photo-logo-wifi.jpg
Comme nous l'évoquions plus haut, le ShowCenter a dès le départ été conçu pour fonctionner en WiFi. L'idée est louable d'autant que bien souvent la platine ne sera pas installée dans la même pièce que le PC faisant office de serveur de fichier. Pour l'instant le support WiFi se limite à la gestion des cartes PCMCIA i802.11b. Il en résulte un débit théorique de 11 Mbps qui est en vérité plus proche des 4.5 Mbps. Dans la pratique et contrairement à ce que l'on aurait pu craindre le ShowCenter est tout à fait utilisable en WiFi. Durant nos tests nous n'avons rencontré aucune lenteur particulière lors des opérations de lecture de films DivX ou XviD. Seul les films compressés en MPEG2 avec un bitrate élevé posent problème, la platine se montrant incapable de les lire. Par ailleurs si la lecture des DivX ne pose aucun problème particulier il n'en va pas de même des fonctions d'avance ou de retour rapide qui sont tout bonnement inutilisables.

Conclusion

Au final que faut-il retenir du ShowCenter ? Pour un premier jet, Pinnacle propose un périphérique aboutit qui permet de profiter dans son salon des divers médias disponibles sur son PC sans pour autant s'encombrer d'une machinerie hippopotamesque et bruyante. Le concept est diablement séduisant, d'autant qu'il est servi par un périphérique au look high-tech qui trouvera sans problème sa place dans votre ensemble Hi-Fi. La connectique proposée par Pinnacle, tant au niveau du réseau que des sorties vidéo est extrêmement complète ce qui permet d'envisager tout type d'utilisation.

Si le ShowCenter préfigure une nouvelle génération de périphériques, il faut bien avouer que dans son implémentation actuelle il souffre de quelques limitations notables. On pense particulièrement au non support des DVD et à la non compatibilité avec les films au format DivX 3. On aurait également apprécié que le ShowCenter soit muni d'un lecteur DVD ce qui n'aurait que très légèrement alourdi l'addition, tout en rendant le périphérique plus complet. Autre déception, Pinnacle ne livre pas la carte WiFi et il faudra en dégoter une qui soit compatible avec le périphérique ou bien acquérir la carte proposée en option par Pinnacle. Saluons à ce sujet le fait que le ShowCenter fonctionne aussi bien en WiFi i802.11b qu'en Ethernet 100 Mbps, même s'il lui manque pour être complet un support i802.11g.

Il n'en demeure pas moins que malgré les imitations précédemment énumérées, le ShowCenter est parfaitement opérationnel et donnera satisfaction à nombre d'utilisateurs, pour peu que ceux-ci ne disposent pas d'une vidéothèque entière de DivX 3 ! Le ShowCenter s'impose comme une alternative très intéressante aux systèmes Media Center qui s'ils sont plus complets, sont beaucoup plus onéreux. Au final on ne peut que féliciter Pinnacle pour la mise au point d'un périphérique aussi innovant même si son prix est un peu élevé puisqu'il tourne autour des 299€ TTC.


Pinnacle ShowCenter

6

Les plus

  • Support WiFi
  • Concept sans équivalent
  • Platine sobre et bien finie
  • Support de multiples formats

Les moins

  • Logiciel un peu lourd
  • Pas de support DivX 3
  • Absence de lecteur DVD
  • Télécommande perfectible

0

Fonctionnalités7

Qualité visuelle8

Prise en main6

Innovation9

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Offre spéciale et limitée : le VPN CyberGhost est à -83%
Comparatif des meilleurs VPN (2021)
Meilleurs jeux mobiles gratuits : découvrez notre Top 10
Bon plan gaming : le casque filaire HyperX Cloud Alpha S disponible à moins de 100€
Genshin Impact : la version PS5 arrive le 28 avril avec plusieurs améliorations
Acer Nitro 5 : un PC portable gaming 17.3
Votre nouvelle Smart TV Samsung à moins de 30€ avec la fibre Bouygues Telecom
Mercedes dévoile EQS, sa berline électrique de luxe et ses 770 km d'autonomie
L'excellent casque Bose 700 profite d'une promo immanquable chez Cdiscount
Bon plan VPN : Top des bons plans à saisir chez CyberGhost, NordVPN et Surfshark
Haut de page