Pioneer DVR-SK12D

08 janvier 2004 à 15h50
0

00055435-photo-logo-pioneer.jpg
La démocratisation du graveur de DVD est en bonne voie, et il est un fait que le fabricant japonais Pioneer a largement œuvré dans ce sens. Pioneer restera d'ailleurs dans les annales pour avoir conçu les formats DVD-R et DVD-RW. Alors que Pioneer a toujours défendu bec et ongle son bébé face au DVD+R et DVD+RW, le fabricant a surpris son monde en lançant l'été dernier son premier graveur de DVD multiformats ; le DVR-106. Aujourd'hui Pioneer remet le couvert en proposant un graveur multiformats externe conçu pour les utilisateurs nomades en quête de discrétion et de légèreté baptisé DVR-SK12D.

Ce graveur portable au format 2,5 pouces est sans doute le premier graveur externe de cette taille à offrir un support de tous les formats de DVD, exception faites du DVD-Ram. Il se destine principalement aux possesseurs d'ordinateurs portables, mais pourra également séduire les utilisateurs n'ayant pas envie de se compliquer la vie en démontant leur système pour installer un graveur. En outre grâce à son poids plume et à un encombrement minimal ce graveur pourra être aisément transporté d'un poste de travail à un autre.

00069058-photo-pioneer-dvr-sk12d.jpg

Design

Le premier point fort du DVR-SK12D tient à son design épuré et moderne. J'en veux pour preuve, la partie supérieure du graveur qui est recouverte d'une robe bleue métallisée du plus bel effet. Celle-ci laisse apparaître de courtes striures horizontales servant vraisemblablement de prise d'air pour assurer le bon refroidissement de l'appareil. A cela s'ajoute un insert translucide sous lequel transparaît le logo Pioneer ainsi qu'une diode de fonctionnement. Cette dernière s'illumine de bleu lors de la mise sous tension si le périphérique utilise l'interface USB, et d'orange si le périphérique est connecté en Firewire. Le reste du graveur est constitué d'une coque de plastique gris munie de quelques connecteurs. En face arrière on trouve le connecteur pour l'alimentation secteur ainsi qu'une prise mini USB et une prise mini FireWire. Notez que Pioneer a le bon goût de livrer un adaptateur secteur ultra fin avec le DVR-SK12D. La partie frontale du graveur comporte l'essentiel à savoir le tiroir qui accueillera vos médias. Celui-ci est pourvu d'une diode orange, d'un bouton d'éjection et d'un mécanisme d'éjection d'urgence. Enfin la tranche droite du graveur comporte un bouton de mise en route offrant trois modes de fonctionnement : le mode On, le mode Off et le mode Auto qui coupe automatiquement l'alimentation du graveur lorsque le PC auquel il est relié est éteint.

Ultra plat le graveur mesure à peine plus de 2cms d'épaisseur pour un poids inférieur à 400 grammes. Sa base est dotée de quatre patins en caoutchouc qui assurent au périphérique une très bonne stabilité. Pour concevoir un graveur d'une telle finesse, Pioneer utilise une mécanique « slim » normalement destinée aux Ordinateurs Portables. De ce fait le tiroir du graveur comporte toute la partie mécanique, y compris le bloc optique. Cette conception est intéressante même si on pourra lui reprocher une plus grande fragilité théorique. Petit plus sympathique le graveur peut fonctionner en position horizontale ou verticale. Pioneer livre à cet effet un socle permettant d'installer le graveur dans cette dernière position.

0000012C00061239-photo-graveur-dvd-pioneer-dvr-sk12d.jpg

Graveur Pioneer DVR-SK12D



La technique

00069071-photo-logo-usb-firewire.jpg
L'autre point fort du DVR-SK12D provient à n'en pas douter de sa double interface FireWire et USB 2.0. Dès lors il est possible d'utiliser le graveur avec un large éventail de système pourvu qu'ils soient dotés de l'une ou l'autre des interfaces. USB 2.0 oblige le graveur est également compatible USB 1.1, toutefois ses performances seront logiquement amoindries. Puisque l'on parle de performances il nous faut maintenant évoquer les performances théoriques de ce graveur externe. La gravure des DVD-R/RW s'effectue en 2x, contre 2,4x pour la gravure des DVD+R/RW. Pioneer annonce une vitesse de gravure de 16x pour les CD-R contre 10x pour les CD-RW. Les vitesses de lecture sont de l'ordre de 24x pour les CD et de 8x pour les DVD. Pioneer communique un temps d'accès de 140ms pour les DVD et de 130ms pour les CD.

Le graveur intègre un petit peu moins de 2Mo de mémoire tampon (2000Ko pour être précis) et est naturellement doté d'une technologie de prévention des ruptures d'alimentation de la mémoire tampon dénommée ZERO.Link. Le DVR-SK12D supporte également la norme CD Text et l'overburning. A cela s'ajoute des technologies propriétaires développées par Pioneer comme l'Ultra DRA (Dynamic Resonance Absorber) qui assure une gravure silencieuse en empêchant toute vibration ou le Laser Power Calibration qui adapte la puissance du laser en fonction de la qualité du média utilisé. Le graveur est en outre pourvu de la fonction Precision Recording Technology dont le rôle est d'augmenter la fiabilité des opérations de réécriture sur les médias RW. On trouve également une fonction DRT-DM optimisant la relecture des DVD-RW. Enfin le DVR-SK12D est compatible avec les modes SAO/RAW et DAO/RAW.

Durant nos tests nous n'avons que très rarement mis en défaut le DVR-SK12D. Il s'est avéré que le graveur ne supporte malheureusement pas l'extraction audio depuis des disques protégés par la technologie Key2Audio. En outre le graveur ne supporte pas les protections SafeDisc supérieures à la version 2.5.


Installation

L'installation du DVR-SK12D est d'une simplicité déroutante. En effet sous Windows Me, Windows 2000 ou Windows XP il suffit de brancher le graveur en USB ou en FireWire pour que celui-ci soit automatiquement reconnu par le système d'exploitation. Sous Windows 98SE, il faudra recourir à un pilote spécial disponible sur le site de Pioneer.


Quelques mots sur le bundle

Si le DVR-SK12D épate les foules par son design et sa taille de guêpe, son bundle logiciel risque d'en surprendre plus d'un. En sus des accessoires habituels que nous détaillerons plus loin, Pioneer propose en effet plusieurs applications. Il s'agit des logiciels Pinnacle Instant CD/DVD 8 et Pinnacle Studio 8 SE. Voilà donc une offre logicielle pour le moins alléchante même s'il nous faut préciser que certaines version boîtes du DVR-SK12D contiennent encore la version 7 d'Instant CD/DVD. Pour le reste, Pioneer livre son graveur avec un câble USB, un câble FireWire (4 broches aux deux extrémités) et un adaptateur secteur. En secouant la boîte on trouve en plus un mode d'emploi, un support vertical un DVD-R vierge ainsi qu'un DVD-RW vierge.
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Curieux comme nous le sommes, nous n'avons pu résister à l'envie de tester les performances du DVR-SK12D. Pour cela nous avons employé divers médias de marque Verbatim et le logiciel Nero CD/DVD Speed. Voici le détail de notre configuration de test :

  • Intel D865PERL
  • Intel Pentium 4 3.06GHz
  • 2x256Mo DDR333
  • NVIDIA GeForce 4 Ti4200
  • Seagate 40Go UDMA100
Le graveur Pioneer étant doté d'une double interface nous avons effectué nos tests avec la connexion FireWire du DVR-SK12D. Précisons enfin que notre système tournait sous Windows XP Professionnel Service Pack 1.

Dans un souci de lisibilité nous n'avons pas publié les graphiques des performances en lecture de CD et de DVD du graveur. Pour les CD le DVR-SK12D est conforme aux spécifications de Pioneer avec un temps d'accès moyen de 145ms et une lecture démarrant à près de 11x pour atteindre les 24x vers la fin du média soit une vitesse moyenne d'environ 12x. La lecture de DVD-Rom se fait par le mode CAV et la vitesse de lecture varie entre 3x et un petit peu plus de 8x soit une moyenne de 6x. On reste loin des 12 ou 16x des offerts par les lecteurs de DVD-Rom mais le temps d'accès en lecture des DVD est convenable puisqu'il s'établit à 154ms.


Gravure de CD-R

00069060-photo-pioneer-dvr-sk12d-gravure-cd-r.jpg

Pour ce premier test, le Pioneer DVR-SK12D donne des résultats tout à fait honorables en ligne avec les données constructeur. On peut constater que le graveur utilise la méthode de gravure Z-CLV, de ce fait l'opération commence à 8x avant de franchir un palier intermédiaire à 12x au bout d'une vingtaine de minutes. La vitesse de pointe de 16x n'est atteinte qu'à la cinquantième minute. La vitesse moyenne de gravure est donc de 12x ce qui n'est pas franchement exceptionnel mais reste tout de même acceptable.


Gravure de CD-RW

00069061-photo-pioneer-dvr-sk12d-gravure-cd-rw.jpg

La gravure de CD-RW n'engendre aucun surprise puisque l'opération s'opère du début à la fin à la vitesse de 10x.


Extraction CD-Audio

00069062-photo-pioneer-dvr-sk12d-cda.jpg

Pour mesurer les performances du DVR-SK12D en matière d'extraction audio nous avons utilisé un album d'une durée de 77 minutes en l'occurence Dangerous de Michael Jackson. Ici l'extraction démarre aux alentours des 11x pour s'achever à 25x. La vitesse moyenne d'extraction est ainsi de 19x ce qui est là encore correct à défaut d'être transcendant. Le temps d'accès mesuré est dans la norme mais la consommation CPU nous semble relativement importante.


Gravure DVD-R

00069067-photo-pioneer-dvr-sk12d-dvd-r.jpg

Le test des performances en gravure de DVD-R, avec un média Verbatim, ne prète guère à commentaire vu que nous avons pu mesurer une vitesse effective de 2x du début à la fin de l'opération.


Gravure DVD-RW

00069068-photo-pioneer-dvr-sk12d-dvd-rw.jpg

Ce second test de gravure de DVD, est sans surprise avec là aussi une vitesse constante de 2x di début à la fin de l'opération. On peut dire que le DVR-SK12D rempli là aussi parfaitement son office conformément à ses spécifications.


Gravure DVD+R

00069065-photo-pioneer-dvr-sk12d-dvd-r.jpg

Après les tests de médias -R/RW passons maintenant aux médias de type +R/RW. Sans grande surprise là encore, la gravure s'effectue en 2,48x tout au long de l'opération.


Gravure DVD+RW

00069066-photo-pioneer-dvr-sk12d-dvd-rw.jpg

Terminons notre série de test par un essai de gravure de DVD+RW. Les résultats observés sont parfaitement identiques aux performances relevées en gravure DVD+R. La gravure d'un média réinscriptible se fait donc à la vitesse acceptable de 2,48x.

Conclusion

Elégant, léger, mince et discret le DVR-SK12D devrait à n'en pas douter séduire nombre d'utilisateurs nomades à la recherche d'un graveur portable. Multiformats et multi interface, le DVR-SK12D est définitivement souple. Les qualités précédemment énoncées compensent des vitesses de gravure légèrement en retrait face aux graveurs de DVD conventionnels et à certains graveurs externes, il est vrai beaucoup plus encombrants. Reste que la discrétion et la portabilité ont un coût assez élevé puisque Pioneer commercialise le DVR-SK12D au prix public conseillé de 399€ TTC. A ce prix on a tout de même droit à un bundle généreux composé de logiciels de qualité signés Pinnacle et de deux médias vierges permettant de s'adonner sans plus attendre aux joies de la gravure.

Pioneer DVR-SK12D

6

Les plus

  • Superbe design
  • Double interface USB 2.0/FireWire

Les moins

  • Prix un peu élevé
  • Incompatible Key2Audio
  • Performances en retrait par rapport aux graveurs de bureau

0

Performances6

Fonctionnalités6

Rapport qualité/prix7

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Palm OS 6.0 arrive le mois prochain
Pioneer DVR-SK12D en test sur Clubic.Com !
L'étiquette magique pour Athlon XP
Un site officiel pour Pro Rugby Manager
Un Mini-PC Soltek à base de VIA C3
Palm OS 6.0 arrive le mois prochain
The Westerner : site officiel et démo jouable !
Un modem V92 Bluetooth chez Trust
Disque dur miniature : taille et capacité records
Graveurs et lecteurs CD 'silencieux' chez Asus
Haut de page