Lian Li PC-6070

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
01 juillet 2003 à 09h40
0
0096000000058845-photo-lian-li-pc-6070.jpg
Fabricant pour ainsi dire inconnu il y a simplement quelques années, Lian Li a réussi, en un laps de temps très bref, a se faire un nom. Ses boîtiers en aluminium sont parmi les plus réputés et la qualité de fabrication pousse même certains utilisateurs à dépenser de véritables petites fortunes pour ce composant longtemps délaissé par les assembleurs. Aujourd'hui c'est avec une déclinaison de son plus grand succès, le PC60, que le constructeur nous revient.

Une déclinaison du PC60 certes, mais une déclinaison très particulière, à des années lumières de tout ce que Lian Li nous a montré ces derniers temps. L'aspect superficiel des dernières modifications est en effet oublié et il ne sera donc ni question de néons éblouissants, ni de peintures éclatantes ou bien encore de fenêtre latérale. Lian Li s'est cette fois attaqué à l'un des gros problème des PC modernes : le bruit !


En apparence très sobre !

Le traditionnel carton Lian Li protège toujours aussi bien le petit monstre et le fabricant ayant une prédilection pour l'aluminium, l'ensemble conserve un poids très raisonnable. A l'ouverture, on ne peut qu'être surpris par la remarquable sobriété du boîtier. Le design, tout en simplicité, est très réussi et s'il décevra certainement les amateurs de "belles couleurs", il devrait tout de même faire plaisir à un grand nombre d'utilisateurs. La façade est protégée par une porte, chose que nous n'avions l'habitude de voir que sur les boîtiers serveurs chez Lian Li. Cette porte, escamotable très facilement, est pour beaucoup dans l'aspect "classieux" que l'on ressent au premier coup d'oeil. La finition est bien évidemment au rendez-vous pour Lian Li : la porte s'ouvre et se ferme sans que le moindre des frottements ne viennent entraver son mouvement.

Fermée, elle ne laisse entrevoir que les deux LED de mise sous tension et d'activité du disque dur. C'est d'ailleurs un premier regret dans la mesure où il sera nécessaire d'ouvrir cette porte pour allumer l'ordinateur, mais également pour activer le bouton de réinitialisation. Fort heureusement, la porte ne gêne pas le moins du monde l'accès aux connecteurs en façade. Ceux-ci ne sont pas vraiment nombreux (seulement deux ports USB2.0) et on regrettera les choix effectués par Lian Li en la matière : pas de ports audio (microphone, casque) ni de ports FireWire, voilà qui est un peu surprenant au regard de ce qui se fait chez la concurrence. L'ouverture de la porte laisse par contre apparaître une bonne surprise avec un nombre plus que conséquent de baies disponibles : 4 x 5"1/4 et 3 x 3"1/2, largement de quoi faire !

01AF000000058844-photo-lian-li-pc-6070-caract-ristiques-g-n-rales.jpg

00D2000000058846-photo-lian-li-pc-6070-porte-ouverte.jpg
Si l'aspect extérieur semble avoir une grande importance pour de plus en plus d'utilisateurs, il me semble toutefois qu'un boîtier doit d'abord être choisi pour ce qu'il offre "en dedans". De toute façon et comme vous avez pu le constater en page précédente, le Lian Li PC-6070 présente très bien, il nous faut donc maintenant voir si, comme pourrait le dire La Fontaine, le ramage se rapporte bien au plumage.


Simplicité "made in" Lian Li

La réputation du fabricant tient à l'emploi de l'aluminium à une époque où la plupart des constructeurs restaient convaincus des bienfaits du seul acier, mais elle tient aussi beaucoup à la simplicité d'utilisation des boîtiers Lian Li. La compagnie taiwanaise semble en effet mettre un point d'honneur à intégrer des techniques afin de rendre ses modèles toujours plus simples, plus accessibles et plus conviviaux. Il y a quelques années, elle fut d'ailleurs l'une des toute premières à introduire les vis moletées afin que, dans les endroits les plus sensibles, il n'y ait plus besoin de tournevis : ces vis sont bien sûr présentes dans le PC-6070. On peut les retrouver à différents niveaux même si dans l'ensemble, elles restent confinées aux endroits les plus "stratégiques" : Lian Li n'est semble-t-il pas encore décidé à remplacer toutes les vis traditionnelles et il faudra donc encore fixer les différents périphériques de stockage "à l'ancienne". A côté de cela, Lian Li semble avoir définitivement adopter le rail de fixation pour la carte mère (voir photo). Si cela peut sembler accessoire pour les utilisateurs pas bien au courant, une fois qu'ils y auront goûter, ils ne pourront plus s'en passer non plus.

Ce système de "rail" permet de sortir le support de carte mère du boîtier et de monter carte mère, processeur, mémoire et cartes d'extension sans avoir à se pencher par dessus le reste du boîtier ! Un autre "rail" permet de mettre en place l'alimentation sans qu'il soit comme souvent nécessaire de démonter le dessus du boîtier (voir photo). A côté de ces deux "rail", on remarque évidemment le classique berceau pour Disques durs. Ce berceau est en quelque sorte la marque de fabrique de Lian Li au même titre que l'utilisation de l'aluminium. Il permet de fixer très simplement un maximum de cinq disques. Cet exploit est rendu possible par la position adoptée pour les disques : ils sont à la verticale. Lian Li a toutefois ajouté une petite option pour ceux que ce positionnement ne satisfait guère : une petite plaque vient se fixer dans le berceau et les disques changent comme par magie d'orientation. Enfin, la "magie" fait tout de même perdre deux emplacements disques, mais nous apprécions malgré tout les efforts déployés par Lian Li pour contenter tout le monde.

00D2000000058847-photo-lian-li-pc-6070-l-alimentation-est-sur-rail.jpg
00D2000000058848-photo-lian-li-pc-6070-la-carte-m-re-est-sur-rail.jpg
00D2000000058849-photo-lian-li-pc-6070-les-vis-molet-es-sont-en-nombre.jpg

Le PC-6070 permet à Lian Li de montrer l'étendue de son savoir-faire


Qualité "made in" Lian Li

Le berceau disques durs permet donc de bénéficier de 5 emplacements 3"1/2 internes. Juste au dessus, se trouve un second berceau pour accueillir cette fois les périphériques 3"1/2 externes (maximum 3). Ajoutons à cela les 4 lecteurs 5"1/4 qu'il est possible d'introduire dans le boîtier et cela donne un confortable totale de 12 périphériques simultanément ! Plutôt pas mal pour un boîtier en définitive relativement "compact" (LxHxP : 210x460x525 mm). Lian Li ayant décidé de rendre ce boîtier silencieux, il ne sera par contre pas surprenant de n'y trouver qu'une ventilation "modérée". Le classique double ventilateur devant les disques durs est évidemment présent et un autre ventilateur 80x80 mm est situé au niveau du processeur. En revanche, on ne retrouve rien sur le dessus du boîtier ou bien sur la paroi latérale. Il est toujours agréable de voir que Lian Li fournit les trois ventilateurs qu'il est possible d'intégrer à ce boîtier, d'autant que le fabricant ne s'est pas rabattu sur des produits "bas de gamme" en optant pour des modèles Adda à double roulement à billes.

Les deux ventilateurs en face avant sont placés de manière à insuffler de l'air à l'intérieur du boîtier. Afin de permettre à l'air de s'échapper, Lian Li a ajouté une petite grille sur le dessous du PC-6070, mais comme le fabricant pense vraiment à tout, la grille est amovible et libère, une fois séparée de ses vis moletées, un petit filtre à air parfaitement lavable. Ce souci du "détail" se retrouve d'ailleurs à tout les niveaux de conception du boîtier et Lian Li reste ainsi fidèle à son excellente réputation. Aucun risque par exemple de se couper puisque toutes les arêtes ont été "polies". Les découpes sont absolument parfaites et les vis s'insèrent sans la moindre résistance. Contrairement à nombre de boîtiers, même de marque, c'est un véritable plaisir de montage / démontage. En outre, Lian Li ayant également choisi de mettre des vis moletées pour les cartes d'extension, l'insertion d'une nouvelle carte graphique ou carte son se fera sans le moindre problème.

00D2000000058850-photo-lian-li-pc-6070-du-choix-de-l-orientation-des-disques-durs.jpg
00D2000000058851-photo-lian-li-pc-6070-le-classique-couple-de-ventilateurs-en-face-avant.jpg
00D2000000058852-photo-lian-li-pc-6070-le-filtre-air-est-sur-le-dessous-du-bo-tier.jpg

Pratiquement rien n'a été oublié !

00D2000000058853-photo-lian-li-pc-6070-un-ventilateur-au-niveau-du-processeur.jpg
Jusque ici, nous n'avons fait que parler de ce boîtier de manière très "conventionnelle". Réaliser un boîtier "conventionnel" n'était pourtant pas l'objectif premier de Lian Li lorsqu'il a lancé ce produit. Le PC-6070 est le modèle "silencieux" du fabricant et à ce titre, il propose bien sûr quelques innovations intéressantes qu'il convient maintenant de présenter avant de juger de leur réelle efficacité.


Une efficacité bien réelle ?

Sur les photos précédentes, vous avez peut-être remarqué, çà et là, comme un revêtement sur certaines parties du boîtier. Il ne s'agit bien sûr pas d'un réel revêtement mais de la solution adoptée par Lian Li pour insonoriser son boîtier. Certaines parties les plus sensibles ont en fait été recouvertes par une mousse absorbante qui permet ainsi de considérablement réduire, en théorie, les nuisances sonores produites. Cette mousse se retrouve donc sur les parois latérales et sur la paroi supérieure. Nous sommes par contre relativement étonné de ne pas en trouver sur la partie arrière du PC-6070. Cette partie contient pourtant l'un des trois ventilateurs de la machine. Heureusement les deux autres ventilateurs, présents en face avant, sont eux entourés de cette mousse insonorisante. Lian Li nous a par contre bien étonné avec sa décision de supprimer le petit système qui permettait de régler la vitesse de rotation des ventilateurs avants : trois positions permettaient de choisir leur puissance et donc les nuisances générées. Ce système disparu, on pouvait légitimement se demander si la mousse aurait encore un quelconque intérêt ?

Nous avons fait quelques essais avec plusieurs configurations et le résultat était sans appel : sans pouvoir être qualifié de silencieux, le Lian Li PC-6070 fait de l'excellent travail avec un bruit environ 5 fois inférieur ! A titre d'exemple (hélas pas très parlant), notre configuration à base de Pentium 4 2.6 GHz et de Radeon 9700 produisait 10.4 dB de moins (41.6 dB contre 52 dB sur un boîtier Lian Li PC60). Cette belle performance ne s'accompagnait en outre que d'une hausse très modérée de la température (simplement 3-4°C de plus) et l'alimentation livrée (presque une première pour Lian Li) n'a pas semblé poser le moindre problème. Regrettons tout de même que Lian Li n'ait pas pensé à insonoriser un peu plus encore les Disques durs. A l'heure où d'autres constructeurs pensent à monter les disques sur de petits patins en caoutchouc pour atténuer les vibrations, il est dommage de ne pas voir Lian Li adopter cette technique redoutablement efficace.

00D2000000058854-photo-lian-li-pc-6070-mousse-isolante.jpg
00D2000000058855-photo-lian-li-pc-6070-mousse-isolante.jpg
00D2000000058856-photo-lian-li-pc-6070-mousse-isolante.jpg

La mousse isolante remplit merveilleusement bien son rôle !


Conclusion

Malgré quelques petites imperfections, le PC-6070 de Lian Li remplit parfaitement l'objectif que le fabricant s'est fixé. Les qualités des autres produits de la marque sont bien présentes mais le PC-6070 se permet en plus d'être le plus silencieux des boîtiers ATX que nous ayons pu tester. Le bruit reste audible en particulier si vous êtes possesseurs de nombreux disques durs, mais le gain, plus que significatif, est tout de même bien agréable, d'autant qu'il ne s'accompagne pas d'une hausse sensible de la température interne. On regrettera tout de même que Lian Li ne se soit toujours pas mis aux rails de fixation pour les périphériques de stockage (au moins pour les 5"1/4), qu'il n'ait pas encore décidé de monter les disques durs sur des patins en caoutchouc ou enfin que le fabricant n'ait pas intégré davantage de connecteurs en façade.

Ces quelques petites critiques pourront gêner certains utilisateurs mais elles ne doivent pas fausser l'impression que laisse ce PC-6070. Cette dernière déclinaison du PC-60 est une franche réussite. Tout est ici réuni pour faire de ce modèle une nouvelle référence et Lian Li prouve, s'il en était encore besoin, qu'il fait partie des constructeurs majeurs du milieu. En définitive, seul le prix paraît constituer un véritable à l'acquisition du PC-6070, Lian Li n'adressant clairement pas ses produits à toutes les bourses. Les 245 € qui sont demandés (avec alimentation 350 W à double ventilation) pour ce modèle sont certes justifiés, mais refroidiront tout de même les ardeurs de certaines utilisateurs.


Lian Li PC-6070

6

Les plus

  • Efficacité de l'insonorisation
  • Nombreux emplacements disponibles
  • Qualité de fabrication et design général

Les moins

  • Connecteurs un peu chiches en façade
  • Pas de réglage des ventilateurs
  • Un peu cher

Note globale8

Fonctionnalités8

Confort d'utilisation9

Innovation8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Apple Music serait bien plus généreux et équitable avec les artistes que les autres services de streaming
Les meilleures applications de sport pour garder la forme en toute circonstance
Télétravail, mal de dos... quelle chaise ergonomique choisir ?
Le Samsung Galaxy S21 5G 128 Go est au meilleur prix ce week-end chez Rakuten !
Artemis : la NASA choisit SpaceX pour emmener ses astronautes sur la Lune
Test PNY XLR8 CS3140 : le meilleur du SSD NVMe au
Ce sont les 50 ans du protocole FTP
Passengers : un voyage sans retour aux confins de l'Univers
Ghosts 'n Goblins Resurrection arrive sur PC, PS4 et Xbox One
TCL TS8111 : la nouvelle référence des barres de son avec virtualisation sur son segment et au-delà
Haut de page