Comparatif des volants à retour de force

Par ,
le jeudi 26 décembre 2002
0111000000056021-photo-momo-racing-force-feedback-wheel.jpg

Logitech Momo Force Feedback Wheel

Momo, ce nom sera certainement parlant pour une partie des joueurs (branché course automobile) mais il y en aura certainement quelques-uns que ce nom ferra sourire pour un volant à retour de force. Momo est en fait un constructeur de volants italien extrêmement connu dans le monde de la formule 1, c'est d'ailleurs lui qui réalise la presque totalité des volants F1. Logitech a donc fait appel à ce constructeur pour le design de son volant haut de gamme qui prend du même coup le nom de son constructeur.

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'on voit la touche du maître. Le volant qui utilise pourtant du caoutchouc ressemble à s'y méprendre à un volant cuir. Notons au passage qu'il existe une version « luxe » du Momo Racing (le Momo Force) qui elle utilise des matériaux nobles (cuir pour le volant et aluminium pour le pédalier). La construction y est par ailleurs plus aboutie (un roulement à bille remplace le palier plastique pour la liaison volant/support de volant). Ce volant est toujours disponible en petite quantité chez les revendeurs mais le constructeur nous a signalé qu'il allait l'arrêter. Il est clair qu'à 225€ le volant, les amateurs ne doivent pas être légion.

Six boutons sont placés sur la face avant du volant et deux manettes de passage de vitesse façon formule 1 se positionne à l'arrière de celui-ci. Contrairement aux boutons assurant la même fonction sur les volants Microsoft et Logitech GT Racing, ce sont bien ici deux vraies manettes. Lors des passages de vitesse, le confort est largement supérieur. Il n'est plus nécessaire d'avoir des mains de géant ou de lâcher la prise en main du volant et surtout « on s'y croirait ».

Le Momo Racing Force Feedback Wheel comprend aussi une manette de passage des rapports plus traditionnelle pour ceux que la « formule 1 attitude » ne passionne pas. Elle fonctionne comme un levier avant/arrière et s'apparente à une manette d'arcade. Avouons le, la sensation de s'y croire est ici moins présente, le bruit traditionnel du contacteur est là pour nous le rappeler. Je ne pense pas me tromper en disant que rare doivent être les joueurs qui utilisent cette possibilité.

00d0000000056047-photo-momo-racing-force-p-dalier.jpg
00d3000000056048-photo-momo-racing-force-vue-de-c-t.jpg
00e3000000056049-photo-momo-racing-force-vue-de-dessous.jpg

Une belle bête ce Momo Racing Force

Revenons en à la fixation de l'ensemble sur le bureau. Le Momo Racing Force reprend le principe de fixation de l'autre volant de Logitech (le GT Racing) avec ses deux pinces/étau mais en lui ajoutant une vis de serrage supplémentaire plus en avant sur le support. La qualité de fixation est bien supérieure et une fois les trois grosses vis plastiques serrées manuellement, l'ensemble ne bouge plus du tout. La différence est très nette, surtout sur notre bureau à angle arrondi. Rien à reprocher de ce point de vu là non plus.

L'ensemble pédalier est le plus imposant de tous ceux de ce comparatif. Les talons sont correctement posés dessus ce qui lui assure un bon maintient. Logitech à aussi pensé à ceux qui poseront le pédalier sur un tapis en installant sur son pédalier des mini-griffes escamotables. Encore une fois, on ne peut que saluer cette initiative.

00fa000000056024-photo-logitech-momo-racing-interface-drivers.jpg
Passons maintenant au comportement de ce volant dans les jeux. Sous Windows XP, le volant est reconnu nativement mais l'installation des pilotes permettra le paramétrage du retour de force. On notera en particulier la possibilité de paramétrer le retour au centre et de l'imposer dans tous les jeux (même ceux qui ne le permettent normalement pas).

Après quelques heures passées sur F1 2002, Colin McRae et Need for Speed, les sensations sont au rendez vous. Le capricieux Need For Speed : Poursuite Infernale 2 prend bien en compte le réglage de retour au centre et le retour de force, chose que nous n'avions pas pu obtenir sur les autres volants. Dans F1 2002, à pleine vitesse dans une longue ligne droite, on ressent bien que la moindre rotation du volant peut être fatale. Et dans le jeu de Rallye de chez codemasters, les bosses et les rebords de pistes sont correctement répercutés dans le volant, on « sent » la route.

Ne passons pas par quatre chemins, le Momo Racing Force Feedback Wheel est un investissement, environ 130€, mais il surclasse allègrement tous les autres. Difficile de lui trouver à redire tellement il semble avoir été bien pensé. Beau travail !


Momo Racing Force Feedback Wheel

Les plus
+ Grande précision
+ Retour de force excellent
+ Pédalier confortable
+ Finition irréprochable
+ Bon drivers
Les moins
- Pas grand chose
4
Note Globale
Fixation
Précision
Pédalier
Retour de force
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top