Iomega CD-RW 48x24x48x USB 2.0

10 décembre 2002 à 10h05
0

Introduction

0064000000054574-photo-iomega-logo.jpg
Iomega s'est rendu célèbre grâce à ses solutions ZIP & JAZ qui ont connu un succès fulgurant en Europe comme aux Etats-Unis. Jusque là spécialiste du stockage sur des supports magnétiques, Iomega a du s'adapter et embrasser la gravure de CD. Face à ses concurrents, Iomega s'est lancé avec un temps de retard dans la bataille des graveurs de CD, mais la firme a su se faire une belle place sur le marché avec des produits externes performants, simple d'emploi et exhibant un design exclusif. Iomega, l'un des rares rescapés de la crise des sociétés spécialisées dans le stockage amovible de données, a lancé il y a quelques semaines déjà aux Etats-Unis un nouveau graveur externe USB 2.0, le CD-RW 48x24x48x. Ce nouveau graveur, qui affiche des vitesses élevées, débarque aujourd'hui en Europe pour notre plus grand plaisir.


Design

Iomega propose à son catalogue deux types de graveurs externes : les graveurs Predator dont le design est ultra compact et les graveurs CD-RW qui sacrifient la compacité au profit des performances. Avec le CD-RW 48x24x48x Iomega cède à la mode en habillant son graveur d'une robe noire qui ne laissera personne indifférent. Le graveur s'avère plutôt massif et dégage, notamment grâce à sa lourdeur, une impression de robustesse. On retrouve en face avant du graveur, un bouton d'éjection, une molette de réglage du volume, une prise casque, et une diode indiquant l'état de la gravure. En face arrière, on trouve un connecteur USB, une prise mini-DIN pour l'alimentation électrique et deux connecteurs RCA rouge et blanc. En effet bien que ventripotent, le graveur n'inclut pas d'alimentation secteur, celle-ci étant déportée sur un bloc externe. Iomega livre le CD-RW 48x24x48x avec un câble USB 2.0 et l'alimentation secteur.

01F4000000055026-photo-iomega-48x-usb-2.jpg

Caractéristiques techniques

0096000000046540-photo-logo-usb-2-0.jpg
L'arrivée de l'USB 2.0 a bouleversé le monde des périphériques de stockage externe. En effet grâce à une bande passante 40 fois plus importante que celle de l'USB 1.1, l'USB 2.0 permet aux graveurs externes de s'exprimer pleinement en atteignant des vitesses de fonctionnement pour le moins prodigieuses. Le CD-RW 48x24x48x est une unité USB 2.0 et se destine donc aux heureux possesseurs de machines compatibles USB 2.0. Mais rassurez-vous, si jamais vous deviez utiliser votre graveur sur un PC supportant uniquement l'USB 1.1, le périphérique fonctionnerait tout de même mais il serait alors bridé à la vitesse de 4x en écriture comme en réécriture, contre 6x en lecture.

Depuis quelque temps déjà, Iomega fait confiance à LiteOn pour la conception des mécaniques de ses graveurs. Ce n'est donc pas une surprise si le CD-RW 48x24x48x utilise une mécanique LiteOn. Le graveur affiche une vitesse de lecture/écriture de 48x, soit un débit de 7200Ko par seconde ! En conséquence il faudra moins de trois minutes pour graver un CD complet ! La technologie retenue par LiteOn pour atteindre les 48x en gravure est la méthode Full CAV (Constant Angular Velocity). La gravure démarre donc à la vitesse d'environ 22x pour atteindre progressivement, et sans coupure, la vitesse finale de gravure de 48x. L'avantage de cette méthode par rapport à la méthode Z-CLV est évident : la vitesse de rotation du CD étant constante, la vitesse de gravure augmente en douceur et il n'y a donc pas de paliers. La qualité du CD gravé est optimale, l'absence de gap assurant la continuité des données pour un respect total des normes de l'OrangeBook II. La gravure des CD-RW s'effectue quant à elle en P-CAV à la vitesse de 24x (3600Ko par seconde).

Doté de 2Mo de mémoire tampon, le CD-RW 48x24x48x est bien entendu épaulé par une technologie SMART-BURN Buffer Under-run qui vise à empêcher tout échec de gravure en interrompant momentanément la gravure au cas où la mémoire tampon soit vide. Grâce à cette technologie, qui a maintes fois fait ses preuves, vous pourrez graver vos CD en toute liberté et ce même si vous utilisez votre ordinateur pour effectuer d'autres tâches. Iomega a également pourvu son graveur de la technologie SMART-X qui ajuste la vitesse d'écriture en fonction de la qualité du média inséré. Le graveur est compatible DAO-RAW/SAO-RAW et supporte la norme CD-Text. L'overburning est également de la partie alors que les CD de 99 minutes sont parfaitement supportés.

0064000000054284-photo.jpg
Au chapitre des nouveautés il est à noter que le graveur de Iomega est compatible MountRainier. MountRainier permet d'utiliser n'importe quel CD-RW comme une disquette de grande capacité. Il suffit de déposer vos fichiers sur l'icône du graveur par un simple glisser/déposer pour que celui-ci les enregistre sans autre forme de procès. Le gain de temps qu'apporte cette technique est assez appréciable même si l'on peut regretter que Windows XP SP1 ne supporte toujours pas nativement cette méthode et qu'il faille recourir à un logiciel tiers.

Du côté de l'extraction audio numérique, une caractéristique technique essentielle pour les amateurs de musique, le CD-RW 48x24x48x est annoncé comme un modèle 48x ! De quoi ripper un CD entier en l'espace de quelques minutes... Lors de nos tests le CD-RW 48x24x48x nous a paru, en gravure comme en lecture, fort peu bruyant.


Un bundle bien maigrichon

Iomega fourni son graveur le plus puissant avec un câble USB, un adaptateur secteur et... c'est tout ! En effet il ne faudra pas chercher les CD vierges dans la boîte car il n'y en a tout simplement pas... Cette mesquinerie est d'autant plus regrettable que trouver dans le commerce un CD-R certifié 48x ou un CD-RW certifié 24x tient aujourd'hui du miracle !

HotBurn ou la gravure selon Iomega

0118000000055718-photo-iomega-hotburn-1.jpg
Alors que la plupart des constructeurs livrent leurs graveurs avec un logiciel de gravure tel Nero ou Easy CD Creator, Iomega développe son propre logiciel « maison » baptisé HotBurn Pro. Inclus dans le package, ce logiciel, en français, vous permettra de créer vos propres compilations et de les graver directement en quelques clics de souris. Si dans ses premières versions, HotBurn était relativement buggué, la dernière version en date, 2.2.1, nous a agréablement surpris. L'installation se déroule sans problème et la compatibilité avec Windows XP est totale, ce qui semble la base, mais ce n'était pas le cas jusqu'à assez récemment. Lors de l'installation vous pouvez choisir ou non d'activer le mode 'avancé' qui vous donne accès à des fonctionnalités supplémentaires.

Le programme s'articule autour d'une interface au look high-tech mais demeurant simple à utiliser. Pas moins de cinq activités sont proposées à l'utilisateur : la création de CD musicaux, la création de CD de données, la création de CD contenant des fichiers MP3/WMA, la copie de CD et la création d'étiquettes CD. Si le mode 'Fonctions Pro' est activé vous pouvez notamment créer des CD multissessions contenant musique et données. Une fois que vous avez sélectionné un projet l'ajout de fichiers est relativement simple puisqu'en cliquant sur le bouton 'explorer', l'explorateur Windows apparaît et par la magie du drag & drop vous pourrez glisser vos fichiers à graver. Avec cette nouvelle version de son logiciel de gravure, Iomega a énormément progressé et les utilisateurs avancés pourront maintenant se passer de l'interface très newbie au profit d'une interface plus classique mais aussi plus professionnelle. Il devient même possible de graver un CD à partir d'une image ISO ou encore de créer un CD bootable !

A noter qu'il est tout à fait possible d'utiliser n'importe quel autre logiciel de gravure pour réaliser vos compilations (Nero, Easy CD...).

0118000000055719-photo-iomega-hotburn-2.jpg
0118000000055720-photo-iomega-hotburn-3.jpg

Logiciel Iomega HotBurn


0118000000055721-photo-iomega-hotburn-cr-ation-d-tiquettes.jpg

Module de création d'étiquettes

Performances en lecture

027F000000055722-photo-iomega-cd-rw-48x24x48x-bench-cd-read.jpg


Comme on peut le voir ci-dessus, les performances en lecture du dernier-né des graveurs sont tout à fait honorables. Le graveur démarre la lecture à la vitesse d'environ 23x pour l'achever aux alentours de 48x. On note toutefois un léger décroché à la fin de la lecture engendrant une baisse brutale de la vitesse à 34x. Ceci peut être dû soit au média que nous avons sélectionné (le CD d'installation de la Mandrake 9.0) soit à un problème sur le bus USB 2.0. Le graveur affiche une vitesse de lecture moyenne de 37.21x. Le temps d'accès mesuré de 92 ms est excellent si on le compare au temps d'accès d'un graveur LiteOn 52x IDE interne qui atteint 87 ms. USB 2.0 oblige, le taux d'occupation processeur est relativement élevé mais Iomega n'y est pour rien... Nous avons dressé ci-dessous un tableau afin de comparer les performances du graveur Iomega à celles des graveurs internes les plus récents que nous avons pu tester :

01F6000000055726-photo-iomega-cd-rw-48x24x48x-graph-read.jpg


Ici le graveur Iomega affiche une vitesse de croisière rivalisant avec celle du graveur 48x de MSI alors que le graveur LiteOn 52x reste le plus rapide.


Performances en extraction audio-numérique

027F000000055723-photo-iomega-cd-rw-48x24x48x-bench-cd-a-read.jpg


Avec l'explosion du MP3 et de ses émules, les capacités de ripping d'un lecteur ou d'un graveur sont primordiales. Ici le graveur Iomega ne déçoit pas ! Avec un CD de seulement 72 minutes (Janet Jackson - All For You) la lecture démarre à 22x, pour s'achever à 47.40x offrant ainsi une vitesse d'extraction moyenne de 36x. Le temps d'accès relevé est tout bonnement excellent puisqu'il est meilleur que celui du graveur LiteOn 52. Comme pour le test précédent le tableau ci-dessous compare les vitesses moyennes d'extraction audio que nous avons pu relever avec les graveurs les plus récents :

01F0000000055727-photo-iomega-cd-rw-48x24x48x-graph-dae.jpg



Performances en écriture

027F000000055724-photo-iomega-cd-rw-48x24x48x-bench-cd-r-rec.jpg


Examinons maintenant le plus important c'est à dire les performances obtenues par le CD-RW 48x24x48x en gravure de CD-R. Ici aussi le graveur ne déçoit pas ! Il commence la gravure des données à la vitesse de 22x pour l'achever à plus de 48x, pour une vitesse moyenne de 36.88x.

01F3000000055728-photo-iomega-cd-rw-48x24x48x-graph-cd-r.jpg


En comparant les performances du graveur Iomega à celles de ses concurrents, on s'aperçoit que le CD-RW 48x24x48x devance le graveur Yamaha, ce qui est normal puisqu'il a un avantage numérique mais aussi le graveur MSI qui lui pourtant est un modèle 48x. Le CD-RW 48x24x48x se fait toutefois battre par le LiteOn 52x, ce qui est dans le fond bien normal.

Performances en réécriture

027F000000055725-photo-iomega-cd-rw-48x24x48x-bench-cd-rw-rec.jpg


Ce test final nous permet de mesurer la vitesse du graveur Iomega CD-RW 48x24x48x lorsqu'il s'agit de graver des CD-RW. Il est apparu que la gravure démarre aux environs de 11x pour se terminer à 24.36x, soit une vitesse moyenne de 18.54x. Comme nous avions pu le constater lors du test du graveur LiteOn 52x, les mécaniques du constructeur LiteOn n'offrent pas d'excellentes performances lors de la gravure de CD-RW en 24x face au premier graveur à avoir introduit la gravure des CD-RW en 24x, le Yamaha CRW-F1. Pourquoi? Tout simplement parce que la méthode de gravure choisi par LiteOn ne tient pas la comparaison face à celle employée par Yamaha. Puisqu'un dessin vaut mieux qu'un long discours voici le graphique des performances en écriture de CD-RW atteintes par nos graveurs de références :

01F4000000055729-photo-iomega-cd-rw-48x24x48x-graph-cd-rw.jpg


Les résultats sont clairs et nets, le Yamaha CRW-F1 reste le plus rapide et de loin, lorsqu'il s'agit de graver des CD-RW. Le graveur Iomega a un léger avantage sur le graveur LiteOn 52x et devance largement le graveur MSI dont la vitesse de gravure des CD-RW est limitée à 16x.

Conclusion

Au fil de ce test vous aurez compris que le CD-RW 48x24x48x est un très bon graveur affichant des performances pour le moins excellentes. Le design particulier du CD-RW 48x24x48x plaira ou déplaira mais l'ensemble de ses fonctionnalités (Mount Rainier, CD-RW HS, CD-Text, etc.) mettra tout le monde d'accord. Cerise sur le gâteau le dernier graveur de est financièrement abordable ! Certes il reste beaucoup plus cher qu'un graveur interne (à 200€ ce graveur se paye plus de trois fois le prix du modèle interne LiteOn sur lequel il est architecturé !) mais il est très bien positionné face aux graveurs externes disponibles sur le marché. Ce graveur sera donc parfait pour ceux voulant disposer d'un graveur transportable ou pour ceux refusant d'ouvrir leur ordinateur pour installer un graveur.

Iomega CD-RW 48x24x48x

6

Les plus

  • Performant
  • Support du Mount-Rainier

Les moins

  • Lourd
  • Aucun CD vierge livré
  • Offre logicielle peu attractive

Note globale8

Performances8

Fonctionnalités8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

VIA commercialise le C3 1GHz
Les cartes mères deviennent des fashion victims !
Officialisation de l'Athlon MP 2400+
Nouveaux pilotes Via 4in1 Hyperion 4.45
Sortie de DirectX 9.0 en version finale imminente
VIA commercialise le C3 1GHz
Earth & Beyond à l'essai pendant 5 jours
IBM annonce le plus petit transistor au monde
Ecran de veille hivernaux made in Microsoft
KDDI séduit 4 millions d'abonnés avec son service 3G
Haut de page