Les réseaux locaux sans fil

Kalyst
13 décembre 2001 à 11h39
0

L'IEEE 802.11



L'IEEE 802.11 est une norme finalisée en 1998. L'IEEE 802.11b, créée en 1999 est également appelée Wi-Fi. C'est la déclinaison la plus utilisée actuellement dans le milieu informatique.

00B4000000051392-photo-point-d-acc-s-ieee802-11b.jpg
Comme la technologie Bluetooth, l'IEEE 802.11b utilise la technologie radio dans une gamme de fréquence de 2,4GHz par contre la portée théorique est de 100 mètres en extérieur (50 mètres en intérieur) ce qui est représente déjà un avantage conséquent par rapport au Bluetooth.

Un réseau IEEE 802.11b fonctionne aussi bien en mode cellulaire où chaque cellule est contrôlée par un point d'accès qu'en mode ad hoc où les stations communiquent entre elles sans point d'accès. Son architecture est donc bien adaptée à l'utilisation pour un réseau local de petite ou grande envergure, raison pour laquelle la plupart des constructeurs proposent toute une gamme de produits réseaux allant de la carte réseau PCI au routeur utilisant cette norme. Son succès commercial dans les réseaux d'entreprise outre-atlantique a permis une baisse assez sensible des composants et donc une ouverture au marché grand public. L'intégration des pilotes IEEE 802.11b dans Windows XP tend d'ailleurs à imposer cette norme comme le standard du réseau local sans fil.

L'un des points qui pourrait permettre à l'IEEE 802.11b de s'imposer est son débit de 11Mbps égal à celui d'un réseau de type Ethernet, sans parler de l'IEEE 802.11a avec son débit de 54 Mbps dont la disponibilité prévue pour mi-2002 vient d'être repoussée en Europe pour des raisons de plages de fréquence ne respectant pas les normes en vigueur sur notre continent.

00B4000000051391-photo-carte-r-seau-ieee802-11.jpg
Sur le plan de la sécurité, l'IEEE 802.11b évolue de la même manière que le Bluetooth sur une plage de 79 fréquences. Son principal défaut qui était sa clé de codage en 40 bits vient d'être contourné par avec son système Airport utilisant en sus du 40 bits, une clé de codage en 128 bits. Ce protocole de sécurité développé par le comité de 802.11 s'appelle le WEP (Wired Equivalent Privacy). Il s'agit plus précisément d'un algorythme générant des nombres pseudos aléatoires initialisé par une clé secrète dont chaque station connectée au réseau devra se servir pour s'authentifier.

Si l'on prend en compte tous les avantages proposés par la norme IEEE 802.11b qui sont la facilité de mise en oeuvre, la portée et le débit, on est en droit de penser que nous sommes là en possession de l'avenir du réseau local. Toutefois, le coût élevé de mise en place d'un réseau utilisant cette norme dans un milieu familial reste très élevé puisque que l'équipement de deux postes en réseau ad hoc coûte aujourd'hui 2000 Francs en moyennes soit 10 fois plus qu'un équipement en réseau Ethernet. Seul cet inconvénient pourrait ralentir l'implantation des réseaux IEEE 802.11b chez les particuliers.
Modifié le 18/09/2018 à 11h59
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top