Logitech diNovo Mini: contrôler son PC depuis le canapé

0
Logitech profitait du CES, en tout début d'année, pour annoncer un nouveau périphérique dans sa gamme de claviers haut de gamme diNovo. Et si certains attendaient un nouveau clavier sans fil pour succéder, pourquoi pas, au célèbre diNovo Edge, le fabricant suisse surprenait son monde avec le diNovo Mini, un clavier miniature conçu avant tout pour les ordinateurs de salon de type Media Center mais utilisable avec n'importe quel ordinateur.

A mi-chemin entre la télécommande et le périphérique de saisie, le diNovo Mini s'offre, en plus du clavier intégré, une zone tactile permettant de commander à distance le pointeur de la souris. L'outil idéal pour piloter un ordinateur multimédia depuis le confort de votre canapé ?

0000011D01310814-photo-logitech-dinovo-mini-1.jpg

Logitech diNovo Mini : premiers contacts

00055161-photo-logo-logitech-aqua.jpg
A peine plus gros qu'un iPhone, le diNovo Mini affiche des dimensions ultra-compactes alors qu'il revêt la même robe que les derniers périphériques haut de gamme du fabricant. A l'instar de la MX Air, le diNovo Mini arbore ainsi une coque de couleur grise alors que la zone de saisie est protégée par un couvercle noir translucide. L'ouverture de ce dernier révèle un clavier de 63 touches avec un ClickPad double fonction sur lequel nous reviendrons. A noter que le pourtour des touches du diNovo Mini est fait de plastique noir laqué. Au dos, on retrouve une zone centrale au toucher velouté qui n'est autre qu'une trappe permettant l'accès au compartiment batterie et au logement de la clé USB. L'ensemble est assez léger, trop léger peut être (moins de 170 grammes), puisque les matériaux retenus par Logitech n'ont rien de noble : il s'agit simplement de plastique, un choix regrettable au vu du prix du joujou.

0000011801310856-photo-logitech-dinovo-mini-d-tail-1.jpg

Logitech diNovo Mini


Techniquement, le diNovo Mini est alimenté par une batterie Lithium-Ion de 930mAh. Cette dernière est rechargeable et, à défaut de livrer un socle pour son diNovo Mini, Logitech livre un adaptateur secteur que l'on connectera directement sur la tranche de l'appareil pour assurer son rechargement. D'après les informations constructeurs, la batterie a une autonomie de 30 jours, ce que nous avons pu vérifier, pour un temps de charge intégral de 4 heures. Pour la connexion à l'ordinateur, le clavier utilise la technologie de radio transmission Bluetooth, ici en version 2.0. A ce propos, et comme indiqué plus haut, la clé Bluetooth livrée par Logitech se range sous le clavier alors que le DiNovo Mini dispose d'un bouton de connexion permettant de l'appairer avec un autre dispositif Bluetooth. En prime, un switch mécanique permet de basculer le mode de fonctionnement du diNovo Mini pour que celui-ci fonctionne soit avec un PC, soit avec la console Playstation 3 de Sony, cette dernière étant nativement équipée de la technologie Bluetooth.

000000F001310862-photo-logitech-dinovo-mini-d-tail-4.jpg

Le commutateur PC/PS3 du diNovo Mini


Logitech diNovo Mini : le clavier, les fonctions

Comportant un total de 63 touches, toutes rétroéclairées, le diNovo Mini s'illumine dès l'ouverture de son couvercle. Le clavier offre deux modes de fonctionnement : le mode touchpad où l'ensemble des touches est éclairé en orange et le mode télécommande ou seules les touches cliquables s'éclairent en vert. Afin d'économiser la batterie, le clavier est muni d'un capteur de luminosité qui désactive automatiquement le rétroéclairage lorsque celui-ci n'est pas nécessaire alors que le passage du mode touchpad au mode télécommande s'effectue via un petit curseur. Avec des touches toutes légèrement bombées et relativement confortables à chaque pression car suffisamment larges, le diNovo Mini se pilote avec vos deux pouces.

0000010901310828-photo-logitech-dinovo-mini-5.jpg

Prise en main du diNovo Mini


On notera la sérigraphie en français des touches du clavier avec des boutons MAJ, ECHAP, TAB ou même ENTREE ainsi que la rangée de touches numériques. En revanche, certains caractères spéciaux, comme l'arobase ou le symbole euro, s'obtiennent par des raccourcis pour le moins exotiques. Dépourvu d'un certain nombre de touches physiques, le clavier propose sur certaines touches une sérigraphie bleue qui indique, comme sur les ordinateurs portables, le caractère ou le raccourci que l'on peut obtenir en pressant conjointement la touche en question et le bouton FN. En plus des raccourcis pour la touche euro, l'arobase, le symbole dollar ou encore la touche Echap, on notera, avec une pointe d'ironie, le raccourci CTRL+ALT+SUPPR. A côté des touches de saisie habituelles, on retrouve un ruban de touches multimédia avec trois touches de contrôle du volume (plus fort, moins fort, silencieux) ainsi que les touches de contrôle média (enregistrement, lecture/pause, suivant, précédent). Trois de ces touches ont une double utilité avec le raccourci FN puisque l'une sert à lancer le lecteur média, l'autre à lancer le navigateur Web, la dernière à mettre en veille l'ordinateur. En revanche, les touches de fonction type F1, F2, etc disparaissent purement et simplement.

0000011801310860-photo-logitech-dinovo-mini-d-tail-3.jpg

Détails du clavier

Le ClickPad du Logitech diNovo Mini

L'un des atouts du diNovo Mini est bien sûr à chercher du côté de son ClickPad de 25mm. Celui-ci propose deux fonctions : la première n'est autre qu'un touchpad où chaque déplacement de votre pouce sur la surface tactile déplace le pointeur à l'écran. Le clic s'obtient en pressant le bouton OK situé sur l'extrémité gauche du clavier (avec une pression sur la touche FN, le clic gauche devient un clic droit) alors que le tapotis n'est hélas pas opérationnel. Dans le second mode, le ClickPad se transforme en une zone cliquable à cinq touches reprenant un bouton OK en son centre et quatre touches de direction pour se déplacer aisément dans les menus de son Media Center. La touche « Retour » est du reste placée à proximité du ClickPad pour permettre de revenir rapidement au menu précédent sans perdre son pouce sur les autres touches du clavier. Conçu avant tout pour un usage Media Center, le diNovo Mini se dote d'une classique touche Windows et d'une touche permettant de lancer l'application Media Center de Windows XP ou Windows Vista. A noter enfin qu'en mode « télécommande », le touchpad est naturellement désactivé.

000000FF01310858-photo-logitech-dinovo-mini-d-tail-2.jpg

Le ClickPad du diNovo Mini


Logitech diNovo Mini : quelques mots sur l'usage

S'installant en un tournemain, le diNovo Mini ne nécessite aucun pilote pour fonctionner. Le branchement de la clé USB suffit en effet pour que Windows (XP ou Vista) reconnaisse automatiquement le clavier. La clé et le clavier étant préconfigurés en usine, il n'est pas nécessaire de les appairer ce qui simplifie encore la mise en place du diNovo Mini. Comme avec le diNovo Edge, la clé USB du diNovo Mini ne peut pas servir de hub Bluetooth : dommage. Et si l'installation de pilotes n'est pas indispensable au bon fonctionnement du diNovo Mini, Logitech propose tout de même ses pilotes SetPoint. Une fois installés, ceux-ci permettent de reconfigurer les trois touches de raccourcis programmables, et seulement celles-ci, de sélectionner le lecteur média par défaut et d'ajuster la sensibilité du ClickPad. Il est même possible de consulter le niveau de la batterie avec une estimation de l'autonomie restante.

000000C801310852-photo-logitech-dinovo-mini-pilotes-1.jpg
000000C801310854-photo-logitech-dinovo-mini-pilotes-2.jpg

Pilotes Logitech SetPoint


A l'usage, le diNovo Mini s'avère extrêmement pratique. De par sa conception, chacun de vos deux pouces tombe directement sur les touches du clavier, offrant ainsi un bon confort pour la saisie alors que sa surface inférieure, légèrement sculptée, assure une très bonne préhension. La saisie de texte, qu'il s'agisse de conversations instantanées type MSN ou d'emails ne pose pas de souci bien qu'il faille s'adapter au contact doux des touches et à l'absence de bruit lors de la frappe. Autre particularité, l'emplacement des caractères spéciaux qu'il faut parfois chercher plusieurs secondes sur le clavier même si fort heureusement les caractères accentués sont positionnés au mêmes endroits que sur les claviers AZERTY. En revanche, pas moyen de verrouiller les majuscules comme le signale un de nos lecteurs. Quant au ClickPad, s'il nous séduit, on regrette toutefois sa trop grande proximité avec le bord latéral droit du diNovo Mini : cet emplacement à tendance à forcer le pouce dans une position peu naturelle qui devient vite inconfortable. Enfin, et bien que livré avec un chiffon nettoyant, le diNovo Mini craint les traces de doigt, comme tous les appareils adoptant ce fameux revêtement baptisé « noir minuit ».

Conclusion

0000009101310826-photo-logitech-dinovo-mini-4.jpg
Au final, que retenir de ce diNovo Mini ? Comme tous les produits signés Logitech, le design est particulièrement soigné et il n'y a aucun doute sur le fait que ce clavier fera son petit effet en trônant dans votre séjour sur la table basse. Mais ce n'est sûrement pas son utilité première et si l'on regrette l'emploi de matériaux un peu trop bas de gamme dans la réalisation de ce clavier, la partie technique ne souffre en revanche d'aucune critique, ou presque. Logitech réussit en effet à intégrer un clavier complet, au toucher du reste agréable, dans des dimensions fort réduites, alors que le ClickPad permet non seulement de contrôler la souris mais également de naviguer aisément dans les menus de son Media Center. On apprécie également le double fonctionnement du clavier qui peut s'appairer avec une console PlayStation 3 de Sony.

Rechargeable, utilisant la technologie Bluetooth, rétroéclairé, ce clavier séduit par ailleurs par son niveau de finition. Il semble en effet évident que les ingénieurs de Logitech ont soigneusement réfléchi au produit pour placer les touches de la meilleure façon possible afin de contrôler intégralement son PC depuis le diNovo Mini. Fabuleux gadget, le diNovo Mini reste malheureusement destiné à une frange marginale d'utilisateurs : ceux qui disposent d'un grand écran et d'un ordinateur équipé de Windows Media Center. Avec un prix public conseillé de 150 euros TTC, le diNovo Mini est par ailleurs assez onéreux. Du coup, certains seront tentés de le remplacer par un kit clavier souris/sans fil, certes moins élégant et parfois moins pratique mais au bas mot trois fois moins cher.

Logitech diNovo Mini

6

Les plus

  • Véritable télécommande pour Media Center
  • Taille compacte, design réussi
  • Clickpad très bien vu

Les moins

  • Prix élevé
  • Matériaux trop plastique
  • Pas de tapoti sur le Clickpad !

0

Ergonomie9

Fonctionnalités0

Qualité / prix0




Ce produit vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix du Logitech diNovo Mini

  • Venez discuter de cet article dans le forum
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Logitech diNovo Mini en test sur Clubic
Thomson poursuit dans la domotique
HTC annonce officiellement son Touch Diamond
L'iMac fête ses 10 années d'existence
Hachette Livre s'offre Numilog
Vers un forum européen de la gouvernance du Net ?
Intel passe à DirectX 10 sur ses GMA X3100/3500/X4500
Vodafone : distribution de l'iPhone dans dix pays
HP met au point la mémoire 'memristor'
Un éditeur de cartes gratuit pour  Sudden Strike III
Haut de page