Apple Music : du concret à la veille du lancement

29 juin 2015 à 11h26
0
À la veille du lancement d'Apple Music, multiples révélations sur le service de musique à la demande d'Apple.

Comme prévu, Apple Music sera lancé demain, le mardi 30 juin, dans une centaine de pays dont la France. C'est conforme à ce qu'Apple avait annoncé lors de la conférence inaugurale de la WWDC 2015, au début du mois. Mais de nombreux détails ont été révélés ce week-end.

0000019008065314-photo-apple-music.jpg

Pour commencer, un billet de l'ex PDG de Beats Music a été publié prématurément ce dimanche, avant d'être retiré rapidement. Ian Rogers y annonçait qu'iOS 8.4 serait disponible à 8 h heure du Pacifique, c'est-à-dire à 17 h heure française, soit deux heures plus tôt que d'habitude.

Ce qui justifie cette avance exceptionnelle, c'est le lancement une heure plus tard, donc à 18 h heure française, de la diffusion de la radio maison Beats 1. Tout comme le reste du service musical d'Apple, celle-ci nécessitera la nouvelle application Musique, donc la nouvelle version d'iOS. L'éditeur donne ainsi une heure aux utilisateurs pour qu'ils mettent à jour leur iPhone, leur iPad ou leur iPod Touch et qu'ils puissent assister à l'émission inaugurale de Zane Lowe, l'ex animateur d'une des émissions musicales les plus populaires au Royaume-Uni, sur BBC Radio 1.

Rappelons à ce titre que la radio Beats 1 sera intégrée au reste du service Apple Music, qui inclut également un réseau social à la Myspace et naturellement l'accès à la quasi-totalité du catalogue iTunes en musique à la demande. Les trois premiers mois sont offerts. Au-delà, le service sera facturé 10 euros/mois pour un utilisateur, comme tous les services concurrents, ou 15 euros/mois pour une famille de six membres.

0362000008065306-photo-apple-music.jpg

iTunes Match amélioré

On a également appris ce week-end qu'iTunes Match perdurerait. Eddy Cue a même annoncé sur Twitter que le service, qui permet pour rappel de synchroniser en ligne sa bibliothèque personnelle, profiterait du lancement prochain d'iOS 9 pour porter de 25 000 à 100 000 le nombre de titres qu'on peut faire correspondre entre sa bibliothèque et le catalogue iTunes.

Il a aussi et surtout tweeté qu'Apple Music permettrait, tout comme iTunes Match mais aussi comme son rival Google Play Music, de transférer des titres qui ne sont pas au catalogue, tels que des morceaux que des artistes ne diffusent pas sur abonnement mais qu'on peut se procurer autrement, ainsi que des productions personnelles. C'est le meilleur des deux mondes puisque c'est ce qui permet de n'utiliser plus qu'une seule solution pour toutes les musiques, comme chez Google mais contrairement à chez Deezer ou Spotify.

Enfin, un représentant du fabricant a affirmé au site Internet américain BuzzFeed que les produits Sonos seraient compatibles Apple Music d'ici la fin de l'année. Le service ne sera pas réservé aux produits Apple, on sait d'ailleurs depuis sa présentation qu'il sera disponible sur Windows et même sur Android.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top