La société de change Travelex, présente dans le monde entier, touchée par un malware

0
Travelex_Logo.jpg

La firme a confirmé, jeudi en fin de journée, avoir été victime d'un virus logiciel le 31 décembre, compromettant ses services.

Fin d'année 2019 et début d'année 2020 bien délicats pour Travelex. La société britannique, bien connue des amateurs ou habitués de change de devises, a été victime d'une cyberattaque qui l'a poussée à mettre ses sites internet (notamment britannique et français) hors ligne. L'attaque serait survenue, selon l'entreprise, dans la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020, ce qui suscite l'inquiétude de ses nombreux clients.

Les données des utilisateurs n'auraient pas été compromises

« Travelex confirme qu'un virus logiciel ayant compromis certains de ses services a été découvert le soir du Nouvel an ». L'introduction du communiqué de presse publié par la société ce jeudi 2 janvier en fin de journée plante le décor.


Le spécialiste des devises étrangères a donc été touché par un malware en toute fin d'année, ce qui l'a contraint à prendre les devants en plaçant tous ses systèmes hors ligne. Travelex confirme l'opération, « par mesure de précaution, afin de protéger les données et d'empêcher la propagation du virus ».

Interrogée sur Twitter afin de savoir si certains de ses clients ont par ricochet été également touchés, la société britannique affirme avoir mené une première enquête. Selon celle-ci, « rien ne montre que les données personnelles de clients ont été compromises ».

Runtime-Error-travelex.jpg
Capture d'écran du site français de Travelex, le 3 janvier 2019

En attendant le retour des services, un fonctionnement à l'ancienne

Menant un travail sans relâche, Travelex a dû faire appel, en cette période délicate, à des experts en cybersécurité extérieurs à l'entreprise, afin d'isoler le virus et de remettre en état de marche les systèmes qui auraient été affectés par l'attaque.


Jusqu'au rétablissement total des services de Travelex, dont on ignore la date, l'activité de change de la société tourne au ralenti. Ses consoles de commande ayant été désactivées, la firme fonctionne pour l'instant à l'ancienne, pourrait-on dire, en fournissant des « services de change manuellement ».

Modifié le 03/01/2020 à 09h28
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

CES 2020 : l'IA et la 5G au cœur des préoccupations
CES 2020 : Sony aurait une annonce majeure à faire ce 7 janvier,
Le mode
La batterie externe portable Ekrist 26800 mAh à moins de 20€
NVIDIA : Ampère serait 50% plus rapide et 50% moins énergivore
Fortnite : un chiffre d'affaires en baisse en 2019, mais le jeu reste très puissant
Depuis ce 1er janvier 2020, Free mobile baisse le débit en itinérance sur le réseau Orange
Economisez 100€ sur le Huawei P20 Lite Gold 64go + couverture de protection noir
Caméra de sécurité étanche IP66 connectée pour seulement 46,74€ au lieu de 149,99€
Steam présente sa liste des meilleures ventes et des jeux les plus joués en 2019
Haut de page