Abit se lance dans les mini PC

François
05 août 2003 à 07h02
0
Abit organise ce week end à Barcelone une présentation de son premier mini PC.

D'une forme assez originale au premier abord, celui-ci se démarque par ses spécifications.
Il est basé sur le chipset Intel i865 et se destine donc aux Processeurs Pentium 4. Pour son sytème de ventilation, Abit s'est inspiré de Shuttle et s'est donc orienté vers le heat-pipe.
Il propose de multiples choix d'extensions grâce à ses deux baies 5,25 pouces, son port AGP 8x et ses trois slots PCI. Il intègre également le son sur 6 canaux avec entrée et sortie numérique, une interface réseau, l'USB 2.0, le Firewire et un lecteur de Cartes Mémoire.
Sur la gauche de l'appareil on observe un écran LCD permettant d'afficher des données d'overclocking et de température par exemple. En dessous de cet écran on trouve 4 boutons programmables et un récepteur infrarouge pour la télécommande qui devrait être livrée en série. La molette située en dessous servira à monter la fréquence du processeur par pas de 1 MHz.

Il faut préciser qu'à ce stade le design extérieur de ce mini PC n'est pas terminé et que des changements interviendront avant sa commercialisation fin Septembre. Nous vous en dirons plus la semaine prochaine aprés notre voyage à Barcelone pour découvrir toutes les nouveautés Abit.
01DE000000059469-photo-mini-pc-abit.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h53
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top