Un scanner qui numérise vite et sans surveillance

Par
Le 13 novembre 2007
 0
Même si les scanners sont d'ordinaire des produits assez peu sujets aux évolutions et aux modes, il n'en reste pas moins que certains modèles parviennent de temps en temps à sortir des sentiers battus. C'est ainsi le cas d'un modèle portable à la façon du Plustek D28, d'un autre qui s'alimente par USB comme le Pentax DSmobile 600 ou encore de ceux qui comme le V200 d'Epson sont spécialisés dans la numérisation de diapos.

00fa000000663372-photo-scanner-fujitsu-s510m.jpg
00fa000000663374-photo-scanner-fujitsu-s510m.jpg

284 x 157 x 158 mm


Ce petit préambule pour mettre l'accent sur les particularités du S510M de Fujitsu qui, malgré un prix dissuasif pour un particulier (479 euros), peut toutefois intéresser ceux qui ont besoin de numériser fréquemment et sans perte de temps. La construction du S510M se distingue de celle des traditionnels scanners à plat. Il s'agit ici d'un système à défilement qui permet de numériser une série de documents (jusqu'à 50 pages) sans interruption et donc sans surveillance. Côté formats, le scanner accepte les documents allant du A3 à la carte de visite. Il numérise jusqu'à 18 pages par minute, tant en noir et blanc qu'en couleur. Autres fonctions intéressantes : le traitement recto-verso simultané d'une même feuille qui lui permet de multiplier par deux le nombre de pages numérisées à la minute, le redressement d'images automatique, la numérisation en 600 dpi et la détection des feuilles blanches.

Le S510M est assorti d'une offre logicielle qui comprend le logiciel de reconnaissance de caractères ABBYY Finereader et, « détail » qui intéressera plus particulièrement les utilisateurs d'un ordinateur de la marque à la pomme, une licence complète d'Adobe Acrobat 8.0 Professional (version Mac). Ce scanner est ainsi en mesure de fournir des PDF en sortie, de même que d'inclure automatiquement les fichiers numérisés en tant que pièces-jointes à un message. Le S510M peut donc intéresser ceux qui ont d'importants besoins de numérisation et qui trouvent les autres solutions (scanner traditionnel, imprimante multifonction), trop lentes ou trop encombrantes.
Modifié le 18/09/2018 à 15h11

Les dernières actualités

scroll top