Après Chertsey, EA ferme son studio de Chicago

0
Dépassé par Activision aux États-Unis, Electronic Arts semble aujourd'hui se remettre en question... Enfin au moins remettre ses employés en question. Ainsi, après la fermeture d'EA Chertsey au Royaume-Uni et les licenciements chez EA Mythic, le célèbre éditeur se prépare à fermer un autre studio, celui de Chicago.

Relayée par nos confrères de Kotaku, la nouvelle n'est pas encore tout à fait officielle, mais une annonce ne devrait pas tarder à intervenir. Si l'on en croit Frank Gibeau, président d'EA Games, le studio de Chicago n'était plus rentable. Passé de 49 personnes en 2004 et 146 aujourd'hui, il n'aurait pas été en mesure d'atteindre les objectifs financiers de la société avant 2011.

Electronic Arts serait actuellement en train de replacer les différents employés dans ses structures à travers le monde alors que les licences d'EA Chicago (Fight Night 3 et Def Jam) seront elles aussi amenées à voir du pays.

012C000000411346-photo-fight-night-round-3.jpg
012C000000411345-photo-fight-night-round-3.jpg

Désolé pour le jeu de mots facile, mais EA Chicago est au tapis
Modifié le 20/09/2018 à 15h53
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des joueurs plus riches en Europe qu'aux États-Unis ?
Neuf Cegetel : CA en hausse de 20,4% au T3 2007
Kickstart : Yahoo lance son nouveau réseau social
Petroglyph lorgne du côté du massivement multijoueur
Attention à la perte de données sous Mac OS X
  La Bibliothèque Secrète  : Rhem 3 en démo jouable
Le nouvel  Astérix  en démo jouable
Vidéo : watermark et fingerprint chez Thomson
SFR s'intéresse aux mobiles sous 'Google OS' et au femtocell 3G
Le 'Google OS' Android : les avis mitigés de Symbian et de Nokia
Haut de page