Après Chertsey, EA ferme son studio de Chicago

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
07 novembre 2007 à 09h08
0
Dépassé par Activision aux États-Unis, Electronic Arts semble aujourd'hui se remettre en question... Enfin au moins remettre ses employés en question. Ainsi, après la fermeture d'EA Chertsey au Royaume-Uni et les licenciements chez EA Mythic, le célèbre éditeur se prépare à fermer un autre studio, celui de Chicago.

Relayée par nos confrères de Kotaku, la nouvelle n'est pas encore tout à fait officielle, mais une annonce ne devrait pas tarder à intervenir. Si l'on en croit Frank Gibeau, président d'EA Games, le studio de Chicago n'était plus rentable. Passé de 49 personnes en 2004 et 146 aujourd'hui, il n'aurait pas été en mesure d'atteindre les objectifs financiers de la société avant 2011.

Electronic Arts serait actuellement en train de replacer les différents employés dans ses structures à travers le monde alors que les licences d'EA Chicago (Fight Night 3 et Def Jam) seront elles aussi amenées à voir du pays.

012C000000411346-photo-fight-night-round-3.jpg
012C000000411345-photo-fight-night-round-3.jpg

Désolé pour le jeu de mots facile, mais EA Chicago est au tapis
Modifié le 20/09/2018 à 15h53
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top