Premières images de Turning Point : Fall Of Liberty

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
15 mars 2007 à 15h35
0
Annoncé il y a déjà plus de six mois (en août dernier), Fall Of Liberty vient partiellement de changer de nom pour devenir Turning Point : Fall Of Liberty. Développé par Spark Unlimited pour le compte de Codemasters, le jeu repose sur le principe de l'uchronie : que serait-il arrivé si WinSTon Chruchill alors en déplacement à New-York n'avait pas survécu à l'accident qu'il avait eu avec un taxi en 1931 ?

D'après les développeurs, l'Europe continentale n'aurait pas mis longtemps à plier sous la force du IIIe Riech et le Royaume-Uni aurait rapidement suivi. Pearl Harbor ne serait jamais arrivé et les États-Unis n'aurait pris part à la guerre que contraints et forcés lorsque, en 1952, les forces allemandes auraient lancé l'invasion via une attaque de New York... Codemasters ne nous apprend pas grand-chose de plus à propos du jeu, mais nous en propose les trois premières captures d'écran que nous mettons évidemment en ligne sans plus attendre.

Turning Point : Fall Of Liberty est prévu pour la fin de l'année sur PC, Playstation 3 et Xbox 360.

00D2000000470555-photo-turning-point-fall-of-liberty.jpg
00D2000000470556-photo-turning-point-fall-of-liberty.jpg
00D2000000470557-photo-turning-point-fall-of-liberty.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h51
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top