DVD quadruple couche : le troisième larron du HD?

12 mars 2007 à 10h26
0
000000C800468549-photo-sch-ma-lecteur-vmd.jpg
Décidément la guerre des formats pour la haute-définition n'a pas finie de faire rage. Pour l'heure les deux compétiteurs les plus sérieux sont : le HD-DVD mis en avant par Toshiba et soutenu à demi mot par Microsoft et le Blu-ray dont Sony est le principal instigateur. Actuellement le HD-DVD offre une capacité de stockage de 15 Go par couche contre 25 Go par couche pour le Blu-ray. C'est ainsi qu'un HD-DVD double-couche offre 30 Go, alors qu'un Blu-ray double-couche offre pour sa part 50 Go d'espace de stockage.

Il y a quelques semaines nous apprenions l'existence du 3X DVD (voir Après le HD-DVD et le Blu-ray, le 3X DVD !), un format pas franchement dangereux pour les HD-DVD et autres Blu-ray puisqu'il s'agit d'un simple DVD double couche supportant le format UDF 2.5, la technologie AACS et le format 720p (pas de 1080p donc). Aujourd'hui, un nouveau compétiteur entre en lice ! Il s'agit d'un DVD quadruple couche offrant une capacité de stockage de 20 Go. Développé par la firme anglaise NME (New Medium Enterprises), le disque en question est baptisé VMD pour Versatile Multilayer Disc. A la grande différence des Blu-ray et HD-DVD, le VMD utilise donc la technologie éprouvée du laser rouge (et non la laser bleu). Grossièrement, la techologie DVD permet de stocker 5 Go de données par couche, soit un total de 20 Go en additionnant quatre couches.

NME précise que divers brevets ont déjà été déposé pour protéger le VMD alors que ses ingénieurs sont parvenus à résoudre le problème du cross talk un phénomène qui empêchait de dépasser la barrière des deux couches sur le format DVD. NME a ainsi mis au point un procédé baptisé « 2p technology » qui s'applique à la fabrication des médias. Pour NME la technologie VMD est déjà appelée à évoluer avec des spécifications faisant état de disques 24, 30, 40 et 48 Go.

Avec 20 Go d'espace de stockage, le VMD est tout à fait capable d'accueillir des films haute définition en VC1 ou en MPEG4 AVC. Naturellement il faudra de nouveaux lecteurs pour lire les disques VMD et c'est bien là que les promoteurs du HD-DVD et du Blu-ray risquent de grincer des dents puisque les premiers lecteurs VMD de salon sont annoncés à des prix compris entre 199 et 249 dollars, loin très loin des 500 euros actuellement demandés pour les premiers prix en platines HD-DVD ou Blu-ray. Reste un dernier point à considérer : les partenariats avec les studios pour la diffusion de films en VMD. A ce sujet, VME indique avoir signer des accords dans 12 régions du monde (avec notamment le Brésil, la France, l'Allemagne, la Chine, l'Islande, l'Inde, le Japon, les Etats-Unis)
Modifié le 18/09/2018 à 15h09
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top