Gamecock : le retour de Gathering Of Developers ?

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
20 septembre 2018 à 15h51
0
Si les noms de Mafia, Max Payne, Serious Sam : Premier Contact ou bien encore Tropico vous disent quelque chose alors peut-être que celui de Gathering Of Developers vous évoquera de bons souvenirs. À la fin des années 90, l'éditeur indépendant avait fait soufflé un vent de fraîcheur sur le jeu PC en produisant des titres différents de ce que l'on voyait habituellement, mais l'aventure devait plus ou moins s'arrêter avec le rachat par Take-Two Interactive en 1999.

Si aujourd'hui Gathering Of Developers n'est plus (le label 2K Games a pris sa place depuis des mois), l'histoire pourrait bien reprendre avec la création de Gamecock par Mark Wilson et Harry Miller, respectivement ancien CEO et ancien président de GOD. Les deux trublions ont estimé le moment opportun pour lancer leur nouveau bébé dont la philosophie semble beaucoup se rapprocher de celle de Gathering Of Developers. Basée à Austin, Texas, leur société est présentée comme une éditeur indépendant, avide d'originalité et guidé par les artistes...

La société envisage pour le moment des développements sur PC, DS, Playstation 3, PSP, Wii et Xbox 360. Parmi les jeux actuellement en préparation, il est possible de citer Hero (Firefly Studios) et Fury (Auran).

00D2000000452956-photo-fury.jpg
00D2000000452954-photo-fury.jpg
00D2000000452957-photo-fury.jpg
00D2000000452949-photo-fury.jpg
00D2000000452948-photo-fury.jpg
00D2000000452951-photo-fury.jpg

Signé aujourd'hui même par Gamecock, Fury est en développement depuis plus de deux ans.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Video : Nokia s'associe avec YouTube
Jean-Marie Le Pen lance un appel aux internautes
GeForce 8800 GTS 320 Mo : vague d'annonces
Cellular Book / Readius : mobile avec écran souple
La Saint Valentin nouveau pretexte à malware
Benjamin Bejbaum :
Rumeurs : Cinven prêt à racheter Iliad / Free ?
Frédéric PIE :
Le français Ubisoft investit massivement au Québec
4,12 milliards d'euros pour le capital-risque européen
Haut de page