Deathmatch et No One Lives Forever 2

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
26 novembre 2002 à 11h25
0
00D2000000055235-photo-no-one-lives-forever-2-des-blagues-dans-tous-les-coins.jpg
]Pratiquement parfait en simple joueur et déjà très agréable en multijoueurs coopératif (jusqu'à quatre joueurs), No One Lives Forever 2 s'enrichi aujourd'hui d'un nouveau mode de jeu qui devrait ravir les fans.

Disponible depuis cette nuit, la dernière mise à jour (v1.2) permet en effet de jouer en deathmatch à la manière d'un bon vieux Quake III Arena sur des cartes acceptant jusqu'à 16 joueurs simultanément ! La mise à jour n'est pour le moment disponible qu'en anglais et il faut en plus télécharger un ensemble de nouvelles cartes pour profiter à fond de l'expérience mais gageons que les amateurs apprécieront le geste de Monolith !

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris de quel jeu nous parlons, un petit tour vers notre test s'impose ! Les autres qu'ils laissent Nicole Kidman tranquille (désolé) et se rendent plutôt sur notre fiche conscrée au jeu pour télécharger la mise à jour v1.2 (14.1 Mo) et le Mappack #01 (31.7 Mo).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Des fans de l’excellent Portal 2 lui développent une campagne plutôt prometteuse
Test de Thrustmaster eSwap X Pro Controller : la Rolls des manettes filaires
RED, Free, B&You, Sosh : quelle est la meilleure promo forfait mobile en attendant les Soldes ?
PS5 : Vous pouvez désormais personnaliser la manette DualSense, contre 9,99$
Bonus éco, réparabilité, qualité de l'air, plastique, bornes de recharge : retour sur ce qui a changé au 1er janvier 2021
Un hacker accède au dispositif d'un sextoy connecté et demande une rançon à son utilisateur
Wing Commander I, II et III : quand jeu d'action et PC faisaient déjà bon ménage
CES 2021 : Sony VISION-S, le concept-car, tout en écran du constructeur Japonais se montre
En 2020, plus de 2 milliards de tweets ont traité du jeu vidéo, soit une hausse de 75 % en un an
WhatsApp, Signal : pourquoi tout le monde panique soudainement au sujet de ses données ?
Haut de page