Folding@Home passe aux Radeon X1800 et X1600

18 septembre 2018 à 15h07
0
Le client de calculs distribués Folding@Home continue de s'améliorer et surtout de s'intéresser aux cartes graphiques. Ainsi, après les Radeon X1950, les Radeon X1900 et le CrossFire, c'est les Radeon X1800 et X1600 qui peuvent être exploitées avec la dernière version 5.91 beta 2 du client.

La note de mise à jour précise toutefois que les résultats obtenus avec ces puces graphiques ne sont pas aussi convaincantes que celles liées aux Radeon X1950 / X1900. Cette nouvelle mouture peut être téléchargée depuis cette page, elle nécessite les derniers pilotes ATI Catalyst .

Pour rappel, le projet Folding@Home est un programme de calculs distribués qui vise à étudier comment se « plient » les protéines. Les résultats de ces recherches devraient permettre de mieux comprendre certaines maladies comme le Cancer, la maladie d'Alzheimer, celle de la vache folle (ESB), celle de Creutzfeldt-Jakob ou celle de Parkinson. A l'heure actuelle, plus de 200 000 ordinateurs dans le monde utiliseraient Folding@Home pour aider la recherche scientifique et médicale.

Depuis peu, le client permet de tirer profit de certains puces graphiques pour améliorer les performances de calculs. Ce concept est connu sous le nom de GP-GPU (General Purpose GPU). Pour résumer, cela consiste à utiliser la puissance des Processeurs graphiques dans un but plus généraliste afin d'utiliser le GPU comme un coprocesseur, par exemple. L'utilisation de Folding@Home et des puces graphiques est l'une des premières initiatives concernant le GP-GPU (General Purpose GPU).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  Nos premières impressions sur Supreme Commander
Microsoft Expression Web disponible !
Insolite : le disque dur qui s'emporte à la piscine
Apple s'offre l'éditeur Proximity
Des versions 'director's cut' des deux jeux  Bone
Plus besoin d'abonnement mensuel pour  Archlord
3000 A.D. annonce  Galactic Command  en images
AMD officialise ses processeurs en 65 nanomètres
Un pôle de compétitivité pour l'open source ?
L'économie de l'immatériel va-t-elle doper la France ?
Haut de page