Blu-ray ou HD-DVD ? La Chine opte pour l'EVD

Par
Le 30 novembre 2006
 0
{PUB|
00409107-photo-chine-evd.jpg
}Forte d'un marché de plus d'un milliard d'habitants, la Chine ne compte pas laisser le marché naissant de la vidéo haute définition aux géants internationaux de l'électronique. Elle vient d'annoncer son plan de bataille pour damer le pion aux défenseurs des formats Blu-ray et HD-DVD. Selon le journal officiel China Daily, celui-ci passe par l'arrêt de la production de lecteurs DVD dès 2008 et par l'instauration de son propre format de nouvelle génération comme standard : l'EVD (Enhanced Versatile Disc), sur lequel les industriels chinois planchent depuis plusieurs années (voir par exemple L'EVD pour concurrencer le DVD ?).

La Chine produit aujourd'hui près de 70% des lecteurs DVD vendus dans le monde. La vingtaine de sociétés réunies au sein de l'alliance EVD envisage selon le China Daily de mettre fin à la production de lecteurs DVD pour se consacrer exclusivement à la fabrication de machines compatibles avec le format EVD. Les camps HD-DVD et Blu-ray pourraient donc prochainement voir un nouvel entrant tenter de s'imposer dans la course à la haute définition. Jusqu'ici, l'EVD manquait d'un soutien généralisé, ce qui a retardé son introduction.

Si la Chine dispose des capacités de production et des technologies pour effectivement se lancer sur ce marché, il lui manque encore le soutien des studios hollywoodiens, qui ont pour l'instant marqué leur adhésion à l'une ou l'autre - quand ce n'est pas les deux - des forces en présence, emmenées par Toshiba pour le HD-DVD et par Sony pour le Blu-ray.

En s'associant avec l'un des deux camps pour assurer la production de lecteurs haute définition, la Chine se verrait obligée de s'acquitter de lourdes licences pour l'utilisation de technologies protégées par brevets internationaux. Les fabricants chinois préfèrent donc miser sur leur propre format, qu'ils tenteront ensuite d'imposer au reste du monde. Ils bénéficient pour cela du soutien affiché du gouvernement chinois, qui multiplie les initiatives allant dans ce sens dans de multiples domaines. La Chine travaille par exemple depuis longtemps à l'élaboration des ses propres normes de téléphonie mobile afin de ne pas dépendre des géants occidentaux du secteur.
Modifié le 18/09/2018 à 15h07

Les dernières actualités

scroll top