Le Microsoft Zune n'aime pas PlaysForSure

0
00FA000000362625-photo-microsoft-zune-2.jpg
L'information avait été plus ou moins évoquée, aujourd'hui à une semaine du lancement du Zune aux Etats-Unis elle est confirmée : le baladeur de Microsoft ne sera pas compatible « PlaysForSure ». Pour rappel, le label « PlaysForSure » a été créé par Microsoft et permet à de nombreux fabricants (dont Creative, Archos, Samsung) de proposer des baladeurs compatibles avec des services de vente de musique légaux certifiés « PlaysForSure » comme FnacMusic, Real Rhapsody, Napster, VirginMusic...

Ironie de cette affaire ? C'est Microsoft et ses partenaires qui ont mis au point et qui sont garants de la certification « PlaysForSure », dès lors le fait que le premier baladeur produit et vendu par Microsoft ne soit pas compatible « PlaysForSure » est plus que surprenant !

Microsoft a visiblement décidé de parier sur un seul et unique service de vente de musique pour son Zune, celui développé par ses soins : le Zune Market Place qui devrait proposer les offres suivantes :

  • Abonnement téléchargement illimité pour un mois à 14,99 dollars US.
  • Abonnement téléchargement illimité pour trois mois à 44,97 dollars US (on appréciera au passage la réduction obtenue grâce à cette offre...).
  • Abonnement téléchargement illimité gratuit pendant 14 jours après l'achat du Zune.

La firme de Redmond opte donc pour une politique de vente proche de celle d'Apple qui associe un baladeur à un service de vente et à des verrous numériques (DRM) uniques et propriétaires. Reste que de nombreux partenaires de Microsoft sur PlaysForSure ont été surpris par cette décision, qui n'est pas forcément bien acceuillie, si bien que nombreux spécialistes s'intérrogent d'ailleurs sur le devenir de la certification après le lancement du Zune. Mais pour le moment, Microsoft n'a pas souhaité s'exprimer à ce sujet.

0190000000363683-photo-microsoft-zune-marketplace.jpg
Le Zune Market Place utilisera un nouveau système de DRM


Aux Etats-Unis, l'information qui commence à circuler semble faire grand bruit. Ainsi, notre confrère ZDnet n'hésite pas à titrer : « seuls les masochistes achèteront un Zune ». Du côté de BBC News, on évoque l'incompatibilité des morceaux achetés sur MSN Music (service Microsoft PlaysForSure qui devrait prochainement être stoppé) avec le Zune. Par ailleurs, les fabricants et fournisseurs de contenus affiliés au programme « PlaysForSure » risquent de prendre cette annonce comme un véritable coup de poignard dans le dos.

Microsoft a fait savoir qu'il avait l'intention d'investir plusieurs millions pour mettre en avant le « Zune Market Place ». A une semaine du lancement aux Etats-Unis, il y a vraiment peu de chance pour que la firme fasse marche arrière et ce malgré le tollé que cette incompatibilité semble provoquer... Pour Microsoft, l'objectif principal reste, bien entendu, de détroner Apple et son couple à succès : iPod + iTunes.

Pour rappel, le Zune ne devrait pas être disponible en France avant septembre 2007 (voir notre actualité Pas de Zune en France avant septembre 2007).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top