Presto ferme ses portes

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
04 septembre 2002 à 12h28
0
C'est à n'en pas douter une triste nouvelle pour tous les amateurs de la série Myst, mais ce n'est pourtant pas suite à des problèmes économiques que le célèbre studio de développement Presto ferme aujourd'hui ses portes.

Après avoir repris le flambeau de Cyan et travaillé pour le compte d'Ubi Soft sur Exile, le troisième volet de la saga Myst, Il semblerait que ce soit simplement le manque de motivation qui soit à l'origine de cette décision pour le moins surprenante.

Nos confrères d'EuroGamers rapporte les propos du CEO de Presto, Michael Kripalani, qui n'apprécie plus les conditions de travail engendrées par une augmentation vertigineuse des coûts de production et par l'obsession des éditeurs pour les suites.

Presto préfère donc en rester là et terminer sa carrière sur une réussite, Myst III, plutôt que de se lancer dans de nouveaux projets qui auront toutes les peines du monde à intéresser le moindre éditeur... Un bien triste constat qui reflète hélas la direction prise par toute l'industrie du jeu vidéo.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top