Intel mise sur une "nouvelle" catégorie de PC : les 2-en-1

12 septembre 2013 à 17h30
0
Alors qu'au CES 2013 Intel s'était découvert une nouvelle lubie, les All-in-One, le fondeur profite de l'IDF pour insister à nouveau sur les 2-in-1, une dénomination déjà entendue au Computex (voir Mobile, mort du PC et avènement du 2 en 1, Intel sur tous les fronts au Computex) et censée s'appliquer aux PC portables.

Avec les 2-in-1, Intel tente de donner un nom à un mélange, celui du PC et de la tablette. Le 2-in-1 serait donc le nouveau nom des hybrides ses ordinateurs portables qui se transforment en tablettes, détachables ou non. Un 2-in-1 n'est donc pas un Ultrabook mais pourrait tout à fait l'être, puisqu'une machine 2-in-1 peut se contenter d'un processeur Pentium ou Celeron. Attention toutefois, Intel préconise une diagonale d'écran de 10,1 pouces pour que la machine soit une 2-in-1 alors que le constructeur doit avoir spécialement conçu le clavier qui accompagne sa machine, le tout sous Windows 8.

Et tout l'intérêt pour Intel avec les 2-in-1 est de descendre en gamme. Ainsi Kirk Skaugen a rappelé que l'on pouvait aujourd'hui trouver des portables tactiles aux alentours des 540 dollars alors que les machines 2-in-1 équipées de processeurs Bay Trail M devraient se négocier autour des 349 dollars alors que les ordinateurs portables classiques, de type écran qui se referme sur le clavier (un clamshell) est attendu à des prix autour des 199 dollars.

012C000006635406-photo-intel-idf13-2-in-1.jpg
012C000006635408-photo-intel-idf13-2in1-2.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Jawbone lève près de 100 millions de dollars pour répondre à la demande
Phonebloks : un concept de smartphone modulaire jamais obsolète
Asus Rampage IV Black Edition : carte mère X79 ultra haut de gamme
Le gouvernement décide d’encadrer la location de type AirBnB (màj)
Twitter officialise son entrée prochaine en bourse
Michael Dell rachète Dell pour 24,9 milliards de dollars
Facebook : la FTC se penche sur l’utilisation publicitaire des photos des profils
iPhone 5s et 5c : pas de NFC mais iBeacon et du Bluetooth pour du paiement sans contact
Google+ s'ouvre à la retouche photo, via Chrome uniquement
Loi Hamon : l'interdiction du simlockage des mobiles rejetée
Haut de page