La convergence pourrait être l'avenir du datacenter

01 juin 2018 à 15h36
0
L'évolution rapide des technologies au coeur du datacenter pose la question de la rationnalisation de l'infrastructure. Réseau, serveur et stockage, pour être plus efficaces, doivent être managés de façon globale.
Alors la convergence des tous ces équipements peut être une solution pour optimiser le fonctionnement du SI.


Le datacenter est aujourd'hui le point de rencontre des trois grandes ressources de l'informatique moderne : le réseau, qui permet la communication des données, à des vitesses toujours plus importantes; le stockage, dont les volumes explosent à l'heure du Big Data; et enfin les serveurs, dont la puissance de calcul assure la livraison des services IT aux différents métiers de l'entreprise.

015E000005739464-photo-fotolia-43468056-xs.jpg


Entre ces trois domaines, des barrières technologiques, historiques, ont toujours existé, assurant la rentabilité, et souvent la fortune des acteurs du marché proposant des interfaces (cartes réseau, switch, SSD,...) entre ces trois grandes parties du datacenter.

Que faire après la virtualisation ?

Mais la recherche de toujours plus d'agilité au sein du centre de données pose aujourd'hui la pertinence de ce modèle. Surtout qu'en matière de stockage et de puissance de calcul, la virtualisation a montré qu'il était possible de repousser les limites physiques pour optimiser l'infrastructure. Alors, après les gains de la virtualisation, quelle sera la nouvelle grande étape ?

Cela pourrait être la convergence. C'est à dire l'intégration dans la même baie des outils serveurs, de stockage et de gestion du réseau.

Le gain ? Une vision globale de l'infrastructure à l'heure ou le concept de Cloud Computing pénètre dans le datacenter. Car comment combler autrement d'un point de vue matériel et logiciel la promesse d'un SI souple et flexible, où les ressources seraient accessibles et gérables sans contrainte ? La réponse aux exigences des cloud privés, hybrides, et publics, pourrait donc être la convergence, soit une offre tout en un, avec une couche de gestion harmonisée du réseau, des serveurs et du stockage.

Faciliter la vie de la DSI

De quoi fortement faciliter la vie des DSI à la recherche de solutions simples en matière d'intégration, d'installation, de gestion, d'administration et de support.

Et ce mouvement de convergence devrait à termes toucher l'intégralité des matériels et des logiciels qui équipent le datacenter, et donc les pratiques de la DSI :

• L'infrastructure d'abord, avec une évolution à partir d'une convergence physique limitée vers une convergence physique et virtuelle totale, qui permet au datacenter de fonctionner globalement, prenant en compte les dimensions de puissance de calcul, de stockage, de réseau et de gestion des ressources. Au final, une diminution nette de l'espace de stockage et de la consommation électrique est en vue.
• La gestion des opérations ensuite. La convergence permet à la DSI, via l'unification de la gestion des matériels et des logiciels, d'améliorer leur productivité, de réduire significativement les coûts opérationnels, de facilité le management et l'accélérer la livraison de services IT aux métiers.
• Côté applicatif, la convergence matérielle et logicielle permet d'améliorer la performance et la disponibilité des applications.
• Enfin, la gestion des services IT est grandement améliorée. De fait, la convergence permet la mise en place de véritables clouds privés, en lien avec les clouds publics, avec la promesse de flexibilité de déploiement et de gestion opérationnelle.

Dell propose des systèmes de blade dédiés au datacenter qui contiennent l'ensemble des éléments de la convergence informatique. Ces systèmes standards et interopérables assurent une compatibilité avec l'ensemble des équipements des acteurs du marché. Plus d'informations ici


Dell et le Cloud computing

Vous aimerez aussi


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page