Centrino : Intel met du WiFi au coeur de ses processeurs

01 juin 2018 à 15h36
0
Le WiFi bientôt au coeur de tous les ordinateurs ? Le géant américain des microprocesseurs Intel va bientôt débuter une campagne de communication massive (300 millions de dollars) pour imposer "Centrino", une nouvelle famille de processeurs intégrant la technologie WiFi. Le lancement commercial de ce nouveau processeur est prévu pour le 12 mars mais les campagnes publicitaires devraient débuter quelques jours auparavant pour créer un effet de "teasing" chez les consommateurs.

Centrino sera le deuxième plus grand lancement commercial pour Intel, quelques années après le Pentium, qui mise énormément sur cette nouvelle famille qui intégre un processeur Intel Pentium M, un jeu de composants de la famille des chipsets Intel 855 et la solution de connectivité sans fil Intel PRO/Wireless. L'ambition de Centrino est ainsi d'augmenter l'autonomie des PC utilisant une connexion sans-fil 802.11b en intégrant cette technologie au coeur de la carte-mère.

Cette orientation stratégique d'Intel devrait contribuer à renforcer le poids de la technologie WiFi face à la technologie bluetooth ou face à l'UMTS qui n'en finit pas d'être reporté.

Les opérateurs cellulaires commencent d'ailleurs à déployer leurs "hotspots" à travers la France et l'arrivée de PC portables "Centrino Inside" devrait ainsi contribuer à démocratiser cette technologie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Claudie Haigneré lance la Fête de l'Internet depuis le Web Bar
Mitac Mio8380 : des nouvelles photos !
Access Commerce va faire marcher son Cameleon CRM sous Linux
Le Forum des droits sur l'Internet étudie le statut des hyperliens
Aucune augmentation prévue (pour le SMS)
Claudie Haigneré lance la Fête de l'Internet depuis le Web Bar
LogicaCMG se lance dans le marketing mobile
Mitac Mio8380 : des nouvelles photos !
Access Commerce va faire marcher son Cameleon CRM sous Linux
Le Forum des droits sur l'Internet étudie le statut des hyperliens
Haut de page