VIA / Intel : vers la fin des hostilités ?

Par Vincent
le 20 novembre 2001 à 00h05
0
00B0000000051024-photo-via-p4x266a.jpg
D'après les dernières informations en date, VIA et Intel seraient en train de négocier un compromis pour cesser les hostilités qui sont apparues entre les deux fabricants depuis le lancement du chipset Pentium IV - DDR VIA P4X266 sans licence Intel.

Après avoir annoncé procès sur procès, les deux concurrents sur le marché du chipset et du processeur auraient d'ores et déjà entamer les négociations. Selon le président de VIA les hostilités devraient cesser d'ici la fin du mois.

VIA serait notamment d'accord pour verser la somme de 2$ pour chaque chipset vendu et ce afin d'obtenir une licence lui permettant la vente de chipset Pentium IV en toute légalité.

Visiblement très peu de choix s'offrent à VIA qui semble avoir du mal à placer chez les revendeurs, ses propres cartes P4X266.

Si tout va bien donc, la disponibilité du prochain chipset de VIA, le P4X266A devrait bien être assurée puisque les principaux fabricants de Cartes mères n'auront plus à craindre les représailles du géant de Santa-Clara.
Modifié le 18/09/2018 à 14h50
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
scroll top