Kohan : Ahriman's Gift

le 21 septembre 2001
 0
0096000000000354-photo-kohan-ahriman-s-gift.jpg
Alors qu'UbiSoft s'apprête à diffuser Kohan : Immortal Sovereigns en France, TimeGate Studios et Strategy First viennent d'annoncer un accord visant à la distribution de sa suite, Kohan : Ahriman's Gift, dès le 6 novembre 2001 sur le continent nord-américain.

Il s'agit plus d'une sorte d'extension que d'une véritable suite, mais elle ne nécessitera pas le jeu de base pour fonctionner. Les nouveautés, pas très nombreuses, devraient cependant largement suffir pour faire plaisir aux nombreux fans du jeu outre-atlantique.

Ceux qui désirent déjà découvrir cette suite peuvent s'essayer à la démo, les autres peuvent toujours attendre le test du premier volet qui ne devrait plus tarder maintenant...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
scroll top