Développements futurs pour le PhysX d'AGEIA

20 septembre 2018 à 14h23
0
00FA000000300258-photo-ageia-physx-carte-asus-p1-1.jpg
Nous avons pu nous entretenir aujourd'hui avec les responsables d'AGEIA pour parler des développements actuels et à venir des Processeurs « PhysX » de la firme. Pour rappel, les puces « PhysX » sont les premières à être entièrement dédiées aux calculs des effets physiques pouvant être présents dans les jeux 3D.

Pour le moment, les processeurs « PhysX » n'ont pas réussi à convaincre (voir notre article : AGEIA PhysX : la physique dans votre PC (preview)). La faute à des performances médiocres et des effets visuels limités. Mais AGEIA promet que la situation va bientôt changer. D'après le fabricant, l'arrivée de nouveaux pilotes, d'un nouveau kit de développement et de nouveaux jeux devrait changer la donne.

AGEIA nous a ainsi fait savoir qu'il travaillait activement avec les développeurs de jeux pour proposer des titres qui seront plus convaincants avec l'utilisation de PhysX. Ainsi, un patch pour Rise Of Nations : Rise Of Legends, attendu pour novembre devrait permettre d'activer l'utilisation du PhysX avec ce titre édité par Microsoft. Selon AGEIA, le patch en question permettra non seulement de profiter d'un « framerate » amélioré, mais également d'effets visuels/physiques supplémentaires.

Par ailleurs, nous avons pu assister à une démonstration assez amusante de CellFactor : Revolution (photos ci-dessous). En plus de la démo technologique (disponible sur cette fiche), la version finale de Cell Factor, attendue pour cet hiver, devrait proposer plusieurs niveaux entièrement développés pour le PhysX. AGEIA affirme travailler avec les développeurs de jeux afin que les prochains titres 3D sortent en magasin avec une prise en charge en standard du PhysX.

00FA000000373242-photo-cellfactor-revolution.jpg
00FA000000373243-photo-cellfactor-revolution.jpg


Questionné au sujet des solutions d'ATI et NVIDIA pour le calcul de la physique dans les jeux (via l'utilisation de trois cartes graphiques), AGEIA affirme ne pas vraiment y croire. Selon le fabricant de puces PPU (Physics Processing Unit), l'architecture des chips graphiques 3D n'est pas adaptée aux calculs physiques. L'activation de la physique avec ces solutions auraient un impact important sur les performances graphiques. AGEIA rajoute qu'elles restent coûteuses, consomment beaucoup d'énergie et sont moins puissantes (NDLR : pour les calculs physiques) que le PhysX.

En ce qui concerne l'utilisation des processeurs Intel Dual-Core ou Quad-Core pour la physique (voir notamment la vidéo d' dans cette brève IDF: Indices sur les tarifs du Quad Core), AGEIA n'y croit pas non plus. Les responsables de la firme affirment que les jeux « multithreadés » sont trop peu nombreux et sont beaucoup trop difficiles à développer. AGEIA insiste d'ailleurs sur le fait que son kit de développement (SDK) simplifie grandement la tâche des développeurs pour exploiter les capacités du PhysX. A ce propos, une version 2.6 compatible Linux et Vista de ce SDK est disponible depuis peu, laquelle permettrait de créer des effets de distorsions (utile par exemple pour appliquer des déformations sur des figures comme des grilles dans les jeux) et la « prévention autonome des collisions » (elle permet d'appliquer rapidement et simplement des effets de déformation sur les vêtements et autre tissus dans les jeux, lorsque ces derniers rentrent en collision avec un autre objet 3D).

00FA000000373244-photo-cellfactor-revolution.jpg
00FA000000373245-photo-cellfactor-revolution.jpg


Au niveau des pilotes « PhysX », on notera la disponibilité de la version 6.09.28 (en téléchargement sur cette fiche). Chose intéressante, la note de version de ces pilotes précise que AGEIA travaille déjà sur la possibilité d'associer plusieurs cartes PhysX sur une seule et même machine (extrait de la note de version : The HSM now uses Compartments, allowing the utilization of multiple PhysX cards in future).

AGEIA nous a également confirmé l'arrivée prochaine de versions PCI-Express 1x des cartes PhysX. Celles-ci seront proposées au même prix que les versions PCI actuelles (que l'on trouve désormais à partir de prixsh:140298). Il n'y a toutefois pas de gain de performances à attendre vis à vis de cette version PCI-Express (AGEIA s'adapte simplement à la démocratisation du PCI-Express et à la fin du PCI classique). Les cartes PhysX PCI-Express 1x seront annoncées le 12 octobre prochain et seront disponibles à partir du mois prochain. Asus, BFG et désormais Elsa (principalement pour le Japon) vont continuer de produire des cartes PhysX. Les prix de la puce et des cartes seraient amenés à évoluer, mais la firme n'en dit pas plus. Enfin, en ce qui concerne l'arrivée hypothétique d'un successeur au PhysX, AGEIA nous a confirmé travailler sur quelque chose, mais ca ne sera pas disponible tout de suite... AGEIA souhaite d'ailleurs continuer de capitaliser sur le PhysX en 2007, puce qui serait selon son concepteur, très loin d'être exploitée au maximum de son potentiel pour le moment... Quoi qu'il en soit, une chose est certaine, la guerre sur la physique aura bien lieu en 2007 !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : des PDA pour les cyber facteurs
Windows Vista RC2 annoncé !
  Battlefield 2142  : la démo en téléchargement
Windows Vista RC2 en téléchargement pour tous
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Cour et conseillers dans  Europa Universalis III
Bientôt un portable Windows SideShow chez Asus
Musique : BestBuy s'associe à Rhapsody & Sandisk
Mises à jour : Skype (Linux), Stellarium
Nouvelles images de  Zoo Tycoon 2 : Marine Mania
Haut de page