Intel part en guerre contre le VIA P4X266

Par
Le 17 août 2001
 0
0091000000049474-photo-via-p4x266.jpg
Comme on pouvait s'y attendre la pression a monté d'un cran entre VIA et Intel depuis le mercredi 15 août, date à laquelle VIA a annoncé le lancement de son premier chipset Pentium IV - DDR (le P4X266) sans pour autant avoir obtenu la moindre licence Intel autorisant la commercialisation de ce chipset.

Depuis les menaces du géant de Santa-Clara commencent à voir le jour, ainsi des représentants d'Intel ont annoncé que les fabricants de PC ou de Cartes mères qui "oseraient" utiliser ce chipset seraient "traînés" devant la justice.

00b4000000028602-photo-processeur-intel-pentium-4-1-8-ghz-socket-423.jpg
Il faut dire qu'Intel a des soucis à se faire avec l'arrivé du VIA P4X266, un chipset compatible avec la nouvelle mémoire DDR, vendu moins cher, et plus performant que son nouveau chipset d'entrée de gamme le i845. Ce nouveau chipset Intel reste assez peu performant du fait qu'il ne supporte que la mémoire SDRAM PC133.


L'arrivé du VIA P4X266 pourrait cependant aider Intel a augmenté les ventes de son processeur Pentium IV. Mais il est clair que le géant du semi-conducteur ne l'entend pas de cette oreille. Etant donné qu'Intel dispose désormais de deux chipset, l'un pour les plate-formes performantes (le i850 utilisant la très coûteuse mémoire RAMBUS) et l'autre pour l'entrée de gamme (le i845), il est logique qu'il voit d'un très mauvais oeil l'arrivé du très compétitif VIA P4X266 qui pourrait lui voler la plupart de ses parts de marché pour ce qui est des chipsets Pentium IV.


00c8000000047544-photo-chipset-intel-brookdale.jpg
En attendant les grands fabricants de cartes mères ont bien reçu le message puisque MSI, Abit, Asus et Gigabyte n'ont pour l'instant pas l'intention de commercialiser des cartes P4X266, du moins tant que VIA et Intel n'auront pas trouvé un compromis.


De son coté VIA se veut rassurant et affirme : "les premières cartes VIA P4X266 (ndlr : de marques ECS et Soltek) devraient voir le jour très bientôt [...] nous ne sommes pas gênés par la situation actuelle".
Modifié le 18/09/2018 à 14h49

Les dernières actualités

scroll top