Genesis Rising , un RTS spatial de plus

DreamCatcher vient d'annoncer l'arrivée pour le mois de novembre prochain, aux États-Unis, d'un nouveau jeu de stratégie en temps réel appelé Genesis Rising : The Universal Crusade. Comme toujours avec de pareilles annonces, il est prévu un moteur 3D « révolutionnaire » permettant d'afficher en temps réel d'énormes vaisseaux, et surtout offrant de nombreuses possibilités de « morphing ». À cela viendront s'ajouter des modifications organiques des unités en vol, une « incroyable » variété de troupes, des cinématiques mettant en scènes des aliens originaux, ou encore une gestion en temps réel de la diplomatie et du commerce.

00D2000000328876-photo-genesis-rising-the-universal-crusade.jpg
00D2000000328875-photo-genesis-rising-the-universal-crusade.jpg
00D2000000328869-photo-genesis-rising-the-universal-crusade.jpg
00D2000000328874-photo-genesis-rising-the-universal-crusade.jpg
00D2000000328873-photo-genesis-rising-the-universal-crusade.jpg
00D2000000328872-photo-genesis-rising-the-universal-crusade.jpg
00D2000000328871-photo-genesis-rising-the-universal-crusade.jpg
00D2000000328870-photo-genesis-rising-the-universal-crusade.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h38
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Disney+ offert pour les abonnés Freebox mini 4K pendant 6 mois
Pas de Resident Evil Village sur le Game Pass pendant un an suite à un deal entre Sony et Capcom ?
Life Is Strange: True Colors nous dévoile sa scène d’ouverture
Free mobile prolonge son offre spéciale 80 Go à moins de 10€
La Commission européenne propose des règles pour encadrer l'intelligence artificielle
Vous pouvez uploader des images en 4K sur Twitter depuis un smartphone sous Android et iOS
Après quelques hésitations, Microsoft Edge décide de bloquer FloC à son tour
Sonic 2 : une photo de tournage dévoile que Tails ne sera pas le seul à accompagner le hérisson bleu
Fanatec dévoile son premier volant direct drive à
Cookies, navigation privée : les Français ne rechignent pas à partager leurs données personnelles
Haut de page