Attention aux faux emails signés F-Secure...

03 février 2006 à 14h38
0
00FA000000149222-photo-logiciel-f-secure-internet-security-2006.jpg
Alors qu'on attend de savoir quels sont les « ravages » qui ont été provoqués par le virus Nyxem (qui aurait touché plus de 3 000 PC français - voir également la brève Le virus Nyxem a déjà fait des premières victimes), l'éditeur d'antivirus F-Secure est directement visé par les auteurs de virus.

Ainsi, l'éditeur précise sur son site que des emails avec de fausses adresses qui seraient liés, en apparence, à F-Secure sont actuellement en train de se propager. Les emails en question feraient référence à un employé de F-Secure inexistant : « David Adams, Dept. Research, F-Secure Development ». Le tout serait associé aux fausses adresses emails press@f-secure.com, info@f-secure.com, editor@f-secure.com et à l'objet « Firefox Browsing Problem », « Website Browsing Problem » ou encore « Mozilla Browsing Problem ».

Mais le plus fâcheux dans cette histoire c'est que les emails reçus sont accompagnés d'une pièce-jointe qui contient le troyen W32/Breplibot.ae. Une fois la pièce-jointe ouverte, le troyen se charge de désactiver les antivirus et les autres programmes de sécurité. Il ouvre ensuite une porte cachée qui permet aux hackers de s'introduire dans les systèmes infectés.

Il faudra donc être particulièrement vigilant et éviter à tout prix d'ouvrir les pièces-jointes d'emails suspects, même s'ils semblent provenir de chez F-Secure...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Activision répond aux accusations contre Gun
7800 GS AGP aussi chez Point Of View, Sparkle...
L'iMac G5 17 pouces va disparaître des rayons
Une première carte mère Socket AM2/M2 en photos
Deep Shadows confirme la suite de Boiling Point
Intel lance le ViiV en (très) grande pompe
Microsoft hausse le ton contre la Commission EU
Une date de sortie pour Nos Voisins Les Hommes
Insolite: l'iPod en procès pour troubles auditifs
Symantec Genesis pour contrer Microsoft OneCare
Haut de page