Mininova en berne, pas les téléchargements de torrents

07 décembre 2009 à 13h29
0
01329614-photo-logo-mininova.jpg
Dégringolade pour Mininova, dix jours après la suppression de plus d'un million de torrents. Les administrateurs du site de partage jusqu'alors le plus visité au monde se sont effectivement pliés aux exigences de la BREIN, l'association de protection des droits de l'industrie culturelle des Pays-Bas, conformément à la condamnation du 26 aout dernier, qui leur a ordonné de retirer tous les liens vers des contenus soumis au droit d'auteur.

Pour Mininova, qui a du supprimer tous les torrents, y compris ceux licites, partagés par ses utilisateurs ordinaires, la sentence est immédiate : le nombre de visiteurs et de recherches par jour sont en chute libre, tandis que les téléchargements sont en berne, faute de contenus. De plus de 10 millions de téléchargements quotidiens, le nombre de téléchargements est ainsi tombé à 370 000 et des poussières vendredi dernier. En attendant que tous les internautes n'apprennent la nouvelle, le nombre de visiteurs quotidien est passé de 6 à 1,8 millions en 10 jours, le nombre de recherches de 10 à 3 millions.

Un nouveau coup d'épée dans l'eau ? Les internautes se sont en tout cas immédiatement adaptés, à en croire le trafic de plusieurs fournisseurs d'accès à internet qui n'auraient pas constaté de baisse majeure du trafic au cours de la dernière semaine. « Je n'ai remarqué aucune réduction du trafic BitTorrent quand The Pirate Bay a été fermé. Je vois mal pourquoi il devrait y avoir un changement significatif suite à la condamnation de Mininova, » a d'ailleurs déclaré l'ingénieur réseau d'un des principaux fournisseurs d'accès australiens à un site internet local.

0140000002656864-photo-chute-libre-de-mininova.jpg
Crédit : TorrentFreak
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dell se lance pour de bon dans la téléphonie mobile
Bertrand Lenoir :
Le retour du vote en ligne... pour un logo biologique
Wikio et eBuzzing fusionnent leurs activités
iPhone : Apple en justice pour violation de brevets
Copenhague : YouTube, CNN et France 3 font cause commune
Apple condamné à payer $21,7 millions à OPTi
Intel annule son Larrabee pour le grand public
HTC : une fuite révèle les futurs terminaux 2010
Haut de page