Thanksgiving : week-end gratuit sur Champions Online

27 novembre 2009 à 08h58
0

Thanksgiving est l'occasion d'un week-end gratuit organisé sur Champions Online par le studio Cryptic.

Alors que pour quelques heures encore il est en vente à moitié prix (19,99 euros) sur Steam, Champions Online profite surtout d'un week-end financièrement encore plus intéressant. Le site officiel du jeu de Cryptic rappelle effectivement que le jeu est gratuit pour quelques jours.

En réalité, le free week-end a même débuté hier en toute fin d'après-midi et il devrait se poursuivre jusqu'aux premières heures de lundi puisqu'il est question d'une fin à 10:00 « PST »... En prenant en compte le décalage horaire, l'offre d'essai devrait donc s'achever à 1 heure du matin... Cryptic précise que cette offre a été lancée afin que les joueurs puissent découvrir les dernières nouveautés mises en place sur le jeu massivement multijoueur (l'Affrontement Némésis entre autres).

00D2000002632888-photo-champions-online.jpg
00D2000002632886-photo-champions-online.jpg
00D2000002632884-photo-champions-online.jpg
00D2000002632882-photo-champions-online.jpg
00D2000002632880-photo-champions-online.jpg
00D2000002632878-photo-champions-online.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h54
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top