Deus Ex 3 : Square Enix Japon sur les cinématiques

le 24 novembre 2009 à 15h48
0

L'acquisition d'Eidos par Square Enix est l'occasion de quelques partenariats intéressants.

Si Eidos Montréal est, bien sûr, toujours en charge du projet Deus Ex : Human Revolution, le rachat de l'éditeur britannique par Square Enix n'est pas sans conséquences. Ainsi, Stéphane D'Astous a expliqué à nos confrères de Edge que les cinématiques ne seront pas réalisées en interne.

Relayés par Next-Gen.biz, les propos du responsable d'Eidos Montréal sont sans équivoque. Stéphane D'Astous explique que Deus Ex : Human Revolution est le premier projet à résulter des efforts conjoints d'Eidos et Square Enix. Du coup, toutes les séquences cinématiques du jeu seront conçues au Japon, par l'équipe Square Enix de Tokyo.

Stéphane D'Astous précise que cette idée de partenariat au niveau des cinématique est encore très récente... et lorsqu'on connaît le travail de Square Enix Japon en la matière, on ne peut que s'en réjouir.



012C000001958518-photo-deus-ex-3.jpg
012C000001958522-photo-deus-ex-3.jpg
012C000001958520-photo-deus-ex-3.jpg
012C000001958516-photo-deus-ex-3.jpg

Quelques-unes des (encore trop) rares images de Deux Ex 3
Modifié le 20/09/2018 à 15h54
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Les Google Glass 2 sont disponibles pour les entreprises
Audi se connecte aux feux de circulation en Europe, deux ans après les US
Le salaire médian d'un stagiaire chez Facebook est de... 8000 dollars par mois
Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
scroll top