TSMC : le rendement en 40nm... est mauvais !

01 juin 2018 à 15h36
0
TSMC, principal fondeur et pourvoyeur en puces graphiques admet rencontrer des problèmes (à nouveau) avec son procédé de fabrication en 40nm. Ainsi le rendement, ou yield, ne serait que de 40% ! En juillet dernier pourtant, le fondeur avait indiqué que son taux de rendement s'était nettement amélioré pour passer d'une vingtaine de pourcents à près de 60%. Depuis les choses se sont visiblement dégradées et TSMC promet qu'il rectifiera le tir d'ici à la fin de l'année.

Dans tous les cas, les problèmes de TSMC ne font pas les affaires de NVIDIA mais plus encore d'AMD, dont les récents produits s'appuient quasi-exclusivement sur le procédé de fabrication en 40nm. Alors que NVIDIA ne propose que quelques produits gravés en 40nm, toute la famille des Radeon HD 5000 d'AMD est basée sur le 40nm ! Il y a quelques mois déjà, le lancement du Radeon HD 4770 avait été entaché par les problèmes de fabrication rencontré par TSMC toujours sur le 40nm. AMD qui a lancé à la fin du mois de septembre sa gamme de cartes graphiques DirectX 11 a donc aujourd'hui le plus grand mal à les fournir, et la situation n'est visiblement pas prête de s'améliorer à très court terme.

La nouvelle n'est pas des plus rassurantes lorsque l'on sait que le GT 300 de NVIDIA, basé sur la nouvelle architecture Fermi et gravé en 40nm par TSMC, devrait voir le jour dans le courant du mois de décembre si tout va bien.

0000010902453522-photo-die-nvidia-fermi-gt300.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Maps : 50 siècles de guerres cartographiés
Les auteurs de la
Cartes postales : Oopost lance une application pour les timbrés de l'iPhone
Walmart.com accompagne le consommateur de vie à trépas
  Call Of Duty  ,  Street Fighter IV  ,  STALKER  en promo
DARPA : une chasse aux ballons à 40 000 dollars
inPulse smartwatch : une montre pour les terminaux Blackberry
D. Ascher :
Application Store : Samsung très généreux avec les développeurs
La démo de  Painkiller Resurrection  est disponible
Haut de page