🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Fujitsu met à jour son PC media center miniature

01 juin 2018 à 15h36
0
00F0000002484466-photo-fujitsu-esprimo-q1500-avec-t-l-commande.jpg
Fujitsu lance aujourd'hui l'Esprimo Q1500, un ordinateur de bureau miniature qui va à contre-courant de la tendance. Alors que les annonces de mini PC basse consommation Intel Atom à solution NVIDIA Ion se suivent et se ressemblent, Fujitsu adopte quant à lui une plateforme Intel Centrino initialement destinée aux ordinateurs portables.

Ce boitier de 16,5 cm de côté et de 5 cm d'épaisseur abrite donc un processeur Intel Celeron 900 (2,2 GHz et 1 Mo de cache) ou Core 2 Duo P8700 (2,53 GHz et 3 Mo), jusqu'à 4 Go de mémoire vive, un disque de 320 Go et une puce graphique intégrée Intel GMA 4500MHD assurant comme son nom le laisse présager le décodage des vidéos haute définition.
00F0000002484468-photo-fujitsu-esprimo-q1500-de-face.jpg


S'il ne propose pas de sortie vidéo HDMI en standard, on trouve en revanche une sortie DVI (convertible en HDMI par adaptateur), une sortie audio numérique SPDIF mais aussi et surtout un combo lecteur de Blu-ray et graveur de DVD à chargement par fente (en option) ainsi qu'une télécommande en standard, autant d'éléments qui en font un allié de choix de son installation home cinema.

Le Fujitsu Esprimo Q1500 est d'ores et déjà commercialisé en France avec Windows Vista Edition Familiale Premium à partir de 600 euros. Il sera livré sous Windows 7 à compter du 22 octobre.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Antivirus 2010 : le comparatif sur Clubic
Des infos concernant la démo de  Left 4 Dead 2
Apple : une campagne de pub pour contrer Windows 7
Google réalise un trimestre record boosté par la pub
France Telecom : un 25e suicide de trop ?
SPH-M8400 : Samsung prépare un Windows Phone compatible WiMax
Acer se met lui aussi au tout-en-un tactile multipoint
Audience : l'OJD publie son classement des sites français pour septembre 2009
Bonus, Vod, Replay : M6 étend son offensive vidéo (màj)
Haut de page