La console PSP go s'invite chez Orange et reste boudée chez Micromania

Alexandre Habian
08 octobre 2009 à 17h16
0
00FA000002453306-photo-psp-go.jpg
La nouvelle console portable de Sony, la « PSP go » ne semble pas faire que des heureux. Proposée au prix de 250 euros, elle est plus compacte que la PSP classique, change de form factor (les boutons de sa manette coulissent en bas de son écran) et ne possède plus de lecteur de disques au format UMD.

Et c'est ce point qui pourrait lui jouer des tours. Pour les consommateurs, il s'agit d'une avancée majeure, ces derniers pouvant désormais acheter des jeux directement sur le portail mobile de Sony sans avoir à se déplacer de chez soi. Mais cela amène également deux problèmes sous-jacents. Le premier concerne le fait que les précédents jeux au format UMD acquis sur les précédentes PSP ne peuvent pas être lues sur cette « PSP go ». Sony ne prévoit pas de programme d'échange pour télécharger un jeu qui a été acheté au format UMD.

Et cela gêne également les principaux distributeurs de jeux-vidéos dont Micromania. Car ces derniers veulent protéger leur marché en invitant les futurs consommateurs à entrer dans leur magasin, non pas pour acheter une console une fois par an ou tous les deux ans mais en revenant régulièrement acheter de nouveaux titres. C'est d'ailleurs sur les titres vendus que la marge des distributeurs semble être la plus importante. D'où un certain boycott des distributeurs qui pour certains ne veulent même pas référencer la nouvelle console.

Pierre Cuilleret, le PDG de Micromania, déclarait ainsi récemment que « les volumes sont d'une faiblesse rare, et la demande est anecdotique ». Georges Fornay, le président de Sony Computer Entertainment France, n'a pas mis longtemps à réagir chez Gamekult, estimant pour sa part que Micromania a effectivement « voulu boycotter le lancement de la PSP go ». Mais concernant le nouveau modèle économique de vente de nouveaux titres sur la PSP go, George Fornay ajoute qu'il « faut savoir s'adapter. Nous avons très nettement amélioré la marge sur la vente de la machine pour tenir compte de ce nouveau "business model" ».

En attendant de trouver un terrain d'entente, Sony a également décidé de référencer sa console PSP go auprès de nouveaux partenaires, dont auprès des réseaux de boutiques Orange. « D'ici quelques jours, la PSPgo sera dans les boutiques de téléphonie Orange. Si vous voulez trouver la PSPgo, allez chez tous nos revendeurs habituels et dans les boutiques Orange », ajoute-t-il enfin.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top