Vers un crédit d'impôt pour le jeu vidéo ?

Par
Le 12 décembre 2005
 0
00fa000000210602-photo-dominique-de-villepin-renaud-donnedieu-de-vabres.jpg
En visite dans les studios de Quantic Dream puis de Ubisoft (plus longtemps que prévu) en Seine Saint-Denis, le Premier Ministre Dominique de Villepin a annoncé la mise en place d'un crédit d'impôt pour les entreprises françaises du jeu vidéo. La Commission européenne doit encore donner son accord (avant le 15 décembre), mais la mesure semble en bonne voie.

Dominique de Villepin n'a pas encore précisé les détails, ni le montant de ce crédit d'impôts, mais il a d'ores et déjà annoncé qu'il sera mis en place « en contrepartie de créations fermes d'emplois ». Accompagné du ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, et du député-maire communiste de Montreuil, Jean-Pierre Brard, il a par ailleurs salué l'industrie française du jeu vidéo, « exemplaire, performante et innovante ».

Destiné à soutenir un secteur en difficulté, cette mesure s'inscrit dans un dispositif d'aides plus large. Alors que le marché des loisirs interactifs en France est plus important que celui de la musique ou du cinéma (1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2004), les entreprises annoncent avoir de plus en plus de mal à recruter et de nombreux français choisissent en outre la voie de l'exil, au Québec notamment.
Modifié le 20/09/2018 à 15h37

Les dernières actualités

scroll top