Intel remet les pendules à l'heure concernant l'Atom

01 juin 2018 à 15h36
0
00A0000002072010-photo-logo-intel-atom-2009.jpg
Intel ne destinait pas l'Atom aux mini-portables à bas prix et il compte bien se faire entendre, de gré... ou de force. Le climat économique aidant, ce processeur basse consommation, dont les performances n'ont d'égal que le prix, a pourtant donné naissance au segment de loin le plus dynamique du marché de l'informatique ces derniers mois, cannibalisant les ventes d'ordinateurs conventionnels et donc de processeurs plus couteux.

Si Intel s'époumone en clamant que ce type d'ordinateur doit rester secondaire, le marché n'a pas l'air de l'entendre de cette oreille, et le fondeur serait au bord de la rupture de stock, d'après des sources proches du dossier.

La firme de Santa Clara aurait donc décidé de prendre le taureau par les cornes, en refusant d'ici à la fin de l'année les commandes de processeurs Atom Silverthorne de la série Z destinés à des mini-portables.
00A0000001958635-photo-atom-z500-intel.jpg
Ces processeurs et la solution Menlow qui l'accompagne sont destinés aux Mobile Internet Device (MID) et devraient désormais le rester. Les Atom Diamondville ne seraient quant à eux pas concernés par cette mesure, du moins pour le moment.

Intel a d'ailleurs mis les bouchées doubles sur les processeurs à tension ultra basse (ULV) qui ont largement contribué à l'avènement des portables ultrafins, compromis entre les mini-portables à bas prix et les onéreux ultra-portables.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

WSJ Connect : bientôt un concurrent pour LinkedIn ?
iPhone : SFR décode désormais Canal+ et CanalSat en version mobile
Galaxy VS HTC Magic : deux Android sur le ring !
Etude : 1,6% des terminaux sous Symbian seraient infectés d'un malware
Black Hat : démonstration d'un rootkit pour Mac
Facebook s'invite sur la console Nintendo DSi
Palmares.com, la notation de médecins, ne répond plus... sous la pression de la CNIL ?
Le hacker McKinnon perd son procès, devrait faire appel
Le Sorcier d'  Aion  abondamment illustré
Haut de page