Dell Adamo : généreuse mais insuffisante baisse de prix

22 juillet 2009 à 11h04
0
Dell a lancé au mois de mars l'Adamo, un ordinateur portable « léger ultraplat ». Concurrent du MacBook Air d'Apple avec lequel il partage pour rappel un grand nombre de spécificités, il abrite un processeur à tension ultra basse Intel Core 2 Duo à 1,2 ou 1,4 GHz, 2 ou 4 Go de mémoire vive DDR3, un support de stockage SSD de 128 Go et un modem 3G (sur la configuration haute). Son autonomie serait de « 4 heures et 53 minutes » ou de « plus de 5 heures », on ne sait plus trop.

Commercialisé jusqu'à présent 1 900 ou 2 600 euros, il a pris un coup de vieux face à la récente mise à jour de son rival, qui propose un Core 2 Duo ULV à 1,86 GHz ou 2,13 GHz, 2 Go de mémoire, un HDD de 120 Go ou un SSD de 128 Go et une solution NVIDIA GeForce 9400M pour 1 400 ou 1 700 euros.

Dell a finalement réagi et concédé une importante baisse de prix, puisque les deux configurations sont désormais commercialisées 1 700 et 2 300 euros, soit des baisses de respectivement 200 (12%) et 300 euros (13%).

De quoi reconsidérer notre vidéo de prise en main du Dell Adamo ?

Modifié le 18/09/2018 à 15h12
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top