Résultats Intel : première perte depuis 1986 !

01 juin 2018 à 15h36
0
0000008701537736-photo-logo-intel-sans-slogan.jpg
Le géant des semiconducteurs Intel vient d'annoncer ses résultats financiers pour le second trimestre de l'année. Les résultats de la firme américaine dépassent de loin les attentes des analystes, une bonne nouvelle donc pour l'industrie du PC dans sa globalité. Au total, Intel aura réalisé un chiffre d'affaire de 8 milliards de dollars pour le second trimestre et ce alors même que les dépenses en matière d'équipements informatiques sont au point mort dans le secteur professionnel.

Sur un an, le chiffre d'affaires baisse tout de même de 15% pour cette même période. Malgré ces bons résultats, Intel fait état d'une perte nette de 398 millions de dollars, perte liée à la provision constituée pour le règlement de l'amende imposée par la Commission Européenne (dont le montant s'établit à 1,45 milliard de dollars). Intel n'avait pas fait état d'une perte d'exploitation depuis... 1986 ! La firme se consolera par la hausse de sa marge brute qui s'établit dorénavant à 50,8%.

Pour la première fois depuis de longs mois, Intel renoue avec la tradition de publier des prévisions de résultat pour le trimestre suivant. Stéphane Negre, président d'Intel France, indique en effet que le groupe dispose dorénavant d'une meilleure visibilité bien qu'il y ait toujours quelques risques. Pour le troisième trimestre Intel table sur un chiffre d'affaires de 8,5 milliards de dollars et sur une hausse de sa marge brute à 53%. Cette embellie se justifierait pas une hausse de la demande sur le marché des CPU et pas une amélioration des volumes grâce à une meilleure charge de l'outil de production d'Intel, en l'occurrence les usines.

Interrogé sur l'impact de la sortie prochaine de Windows 7 sur les ventes de PC, Stéphane Negre déclare :

« Le lancement de Windows 7 correspond à une attente d'augmentation des volumes. Il aura un faible impact pour nous sur le troisième trimestre. Nous attendons un effet avant tout sur le quatrième trimestre. Sur le marché professionnel, nous avons besoin d'argument comme Windows 7 pour réactiver les renouvellements de machines. C'est une très bonne nouvelle que Windows 7 arrive en fin d'année. »

Par ailleurs, Intel indique que dans les mois à venir, ses gammes de processeurs vont s'enrichir des Core i5 (nom de code Lynnfield) qui correspondent à la descente en gamme de l'architecture Nehalem jusqu'alors réservée au créneau haut de gamme.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
Les futurs Core i5 750, i7 860 et 870 Lynnfield dévoilés
Les smartphones de HTC vulnérables à une attaque par Bluetooth
Un million d'inscrits à  Battlefield Heroes
La transformation CSS en 3D sur WebKit et Leopard
Azure, Office Web : Microsoft pose les bases de son offensive S+S
Brevets : IBM perd face à Asus
L'interface de  Tropico 3  en dix captures d'écran
Baisse des ventes de PC malgré l'essor des netbooks
Haut de page