Square Enix Europe phagocyte les activités d'Eidos

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
08 juillet 2009 à 08h46
0
Après des mois, voire des années de problèmes financiers diverses et de véritables feuilletons entourant le rachat de ses activités, Eidos est finalement devenu une filiale du Japonais Square Enix. Ce dernier ne compte toutefois pas laisser la société britannique « en l'état » et un effort de restructuration a été entrepris.

Précisé par nos confrères de GamesIndutry.biz, cet effort se traduit par la formation d'une nouvelle entité logiquement baptisée Square Enix Europe. Dirigée par l'ancien patron d'Eidos, Phil Rogers, cette structure regroupera toutes les activités d'édition, de ventes et de marketing de l'ancienne société.

Ce plan devrait entraîner un certain nombre de licenciements, même si pour l'heure, le chiffre final ne semble pas arrêté. Des licenciements qui affecteront les bureaux tant nord-américains qu'européens d'Eidos et qui concerneront principalement des emplois considérés comme « redondants »... Enfin, et alors que le nom Eidos sera conservé sur certains studios à travers le monde, les activités d'éditeur du label sont bel et bien terminées. Une page se tourne.

000000B400342914-photo-square-enix-logo.jpg
000000B400465881-photo-eidos.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top