Quand le jeu vidéo connaît lui aussi la crise

Nerces Contributeur
29 juin 2009 à 13h33
0

Souvent présenté comme un marché épargné par la crise, le jeu vidéo pourrait lui aussi faire grise mine cette fois.

Un à un, tous les secteurs d'activité ou presque annoncent de mauvais résultats qu'ils imputent évidemment à la crise économique que nous traversons. Dans ce genre de situations, il est de bon ton de dire que le jeu vidéo « ne connaît pas la crise » en précisant que les gens auront de toute façon toujours « besoin de jouer ».

Il semble que cette assertion ne soit pas tout à fait exacte et que le monde du jeu vidéo connaisse lui aussi un ralentissement. Ainsi, l'institut GfK a publié ses observations du marché console sur les cinq premiers mois de l'année 2009 en France. Relayés par nos confrères de LSA, les chiffres en question sont pour le moins éloquents.
000000B401936972-photo-console-nintendo-dsi.jpg

  • DS, 700 000 unités vendues (+8%), parc de 7,4 millions
  • Wii, 307 000 unités vendues (-35%), parc de 3,2 millions
  • Xbox 360, 176 000 unités vendues (+50%), parc de 1,3 million
  • PS3, 160 000 unités vendues (-35%), parc de 1,4 million
  • PSP, 104 000 unités vendues (-37%), parc de 2,3 million

Sur la première marche du podium, on retrouve la portable de Nintendo qui progresse de 8 % sur un an, mais il est important de préciser que les chiffres prennent en compte les ventes des deux modèles : DS et DSi. Du côté de chez Microsoft (la Xbox 360 est troisième), on observe également une hausse, mais la politique tarifaire agressive du géant américain n'y est sans doute pas étrangère.

En dehors de ces deux exceptions, la baisse des ventes est impressionnante et tourne autour des - 35 % que nous parlions de la PS3, de la PSP ou de la Wii. Une chute pour le moins significative et qui trouve sans doute son explication dans la crise, mais pas seulement. En réalité, on peut dégager trois explications que l'on tentera de vérifier dans les prochains mois.

Tout d'abord, il y a donc la crise économique, le coût d'une console n'étant tout de même pas anodin. Ensuite, il y a bien sûr le fait que les machines en question sont déjà bien implantées et une fois que l'on a une console, on ne s'amuse généralement pas à la racheter. Enfin, il y a l'explication « ludique », celle qui se base sur les fameux line-up.

Depuis le début de l'année, on ne peut effectivement pas dire que les grosses sorties aient soutenu la vente de consoles. L'an dernier, les constructeurs pouvaient compter sur quelques poids lourds pour doper leurs ventes alors que cette année, les blockbusters se sont fait rares pour le moment... Reste donc à voir si le second semestre 2009 parviendra à « relancer la machine ».

012C000001300954-photo-grand-theft-auto-iv.jpg
012C000001050564-photo-wii-fit.jpg

Grand Theft Auto IV et Wii Fit indirectement responsables du déclin des ventes de consoles observé début 2009 ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top