🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Konami fait la guerre en Irak avec Six Days in Fallujah

20 septembre 2018 à 14h34
0
00D2000002013960-photo-six-days-in-fallujah.jpg
On sait à quel point il est glissant de mélanger réalité et fiction, surtout quand il s'agit de jeu vidéo. Konami se lance néanmoins dans l'édition de Six Days In Fallujah, un jeu d'action tactique se déroulant en Irak ayant pour cadre la plus grosse opération militaire américaine sur le sol irakien depuis le début de la guerre. Le jeu se passe donc en avril 2004, et comme son l'indique, permettra aux joueurs de passer six jours en compagnie de soldats américains pendant la première attaque de Fallujah. Développé par Atomic Games, à qui l'on doit la série des Close Combat, Six Days In Fallujah est présenté comme un « game-amentary » - un mélange entre jeu et documentaire.

Le président d'Atomic Games, Peter Tamte, y va de son propos, non sans équivoque : « Pour nous, les jeux vidéos ne sont pas simplement des jouets. Si vous regardez comment la musique, la télévision et les films donnent du sens aux problèmes de leur temps, il est logique de le faire également avec les jeux vidéo. »

00D2000002014630-photo-six-days-in-fallujah.jpg
On ne sait encore rien du traitement que proposera le jeu, donc s'il se sera plus proche d'un Redacted de De Palma ou de n'importe quel reportage de Fox News. Nous savons simplement qu'Atomic est en contact avec une quarantaine de soldats s'étant battus à Fallujah, qu'ils consultent des milliers de photos et autres captures de satellite pour assurer au jeu une bonne correspondance à la réalité. Des journaux intimes de combattants semblent être également utilisés dans ce but. Il n'y a néanmoins pas vraiment de raison d'espérer un quelconque regard critique des développeurs sur les évènements traités dans le jeu, une version étant parallèlement en développement pour l'armée américaine elle-même. Et on sait à quel point l'armée américaine ne badine pas avec ses guerres.

Le jeu propose une vue épaule, pour coller « avec le journaliste suivant les militaires à la trace », ainsi qu'une nouvelle technologie permettant des dégâts réalistes en fonction des opérations effectuées par les joueurs : destruction au bulldozer, attaque aérienne... Une des premières scènes du jeu vous met face à face avec un homme non armé. La décision de l'éliminer ou non vous appartiendra, et changera grandement, comme tout un tas de décisions de ce type prévues par le jeu, l'expérience globale proposée.

01F4000002013958-photo-six-days-in-fallujah.jpg


« Nous n'essayons pas de faire une critique sociale. Nous ne sommes pas pour la guerre. Nous ne voulons pas mettre les gens mal à l'aise. Nous voulons simplement apporter une expérience amusante. » Si le vice-president of marketing de Konami, Anthony Crouts, prend des pincettes et botte en touche, il n'est pas certain que Six Days In Fallujah face finalement dans la dentelle.

Sources : Kotaku, Wall Street Journal
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Invasion de morceaux à 1,29 euro sur l'iTunes Store
L’utilisateur pourra choisir XP au lieu de Windows 7
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mardi ?
Géolocalisation : Google recherche près de chez vous
Bientôt une application Google Voice pour iPhone?
Journal de bord d'un astronaute sur Twitter
GPS autonomes : TomTom lance des cartes prépayées de services (cartes, radars, Live)
Premier processeur Intel à huit coeurs dès 2010 ?
Microsoft : 96% des netbooks sont sous Windows
Luc Chatel veut encourager le développement de services sans contact en France
Haut de page