La Nintendo DSi désormais disponible en Europe

Virgile Rasera
Spécialiste Gaming
03 avril 2009 à 15h13
0
00D2000002008064-photo-logo-anpr-actu-dossier-test-dsi-385x85.jpg
Commercialisée au Japon depuis le 1er novembre de l'année dernière, la Nintendo DSi est aujourd'hui disponible dans toutes les bonnes enseignes. En quatre années d'existence la Dual Screen de Nintendo aura donc connu trois modèles distincts : la DS dite « Tank » et son design disgracieux, la petite DS Lite aux lignes épurées et enfin la DSi dont la filiation avec le modèle Lite pourra en égarer certains.

Mais sous ses airs de petite soeur jumelle, la Nintendo DSi embarque quelques nouvelles fonctionnalités. Tout d'abord, à l'instar de la Wii, la petite portable bénéficie d'une interface entièrement repensée pour accueillir une foule d'applications téléchargeables et autres jeux à prix modeste. Deux applications natives nous sont d'ailleurs offertes : un appareil photo et un studio son. Du côté hardware, la DSi hérite d'un CPU ARM9E cadencé à 133 Mhz (contre 66 Mhz pour la DS Lite) et de 19 Mo de RAM.

Pour tout savoir de ce nouveau modèle, nous vous invitons à consulter l'article complet disponible sur Jeuxvideo.fr et bourré de photos stupides de l'excité braillant chaque semaine dans la Clubic Week.


00D2000002007952-photo-console-nintendo-dsi.jpg
00D2000002007948-photo-console-nintendo-dsi.jpg
00D2000002007946-photo-console-nintendo-dsi.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung compte lancer 3 smartphones Android cette année
Patrick Bertrand, Cegid :
Soyez productifs, surfez sur le net au travail
Le prix des technologies de l'information 2009 récompense Eutelsat, Gemalto et DiBcom
VLC media player 1.0 en détails, 0.9.9 disponible
France 24 s'invite chez Bouygues Telecom, Moblr chez NRJ Mobile
ASP.NET MVC 1.0 passe en open source
La loi Création et Internet est votée : et maintenant ?
BlackBerry Niagara 9630 : un smartphone de RIM à mi chemin entre le Curve 8900 et le Bold
L'industrie française du logiciel fait grise mine
Haut de page