Otellini : la stratégie d'Intel en 2009

01 juin 2018 à 15h36
0
008C000001950508-photo-paul-otellini.jpg
Hier, lors d'une conférence à San Francisco, Paul Otellini, le PDG d'Intel, a annoncé la stratégie de la société à long terme ainsi que les prochaines lignes d'investissements.

Selon M. Otellini, le marché du processeur est en train de se stabiliser et la société est désormais capable de prédire avec plus de précisions la quantité de processeurs qui doit être produite. Au début du mois, aux Etats-Unis, la firme a investi 7 milliards de dollars afin de développer ou de mettre à niveau des centres de production dédiés à la fabrication de puces gravées en 32 nanomètres. D'ailleurs, il estime qu'« il y a beaucoup d'argent sur le point d'être dépensé » et que les mises à jour de sécurité des grandes infrastructures se traduiront par une hausse des ventes de processeurs. Par ailleurs, M.Otellini estime qu'il y a 350 millions de PC âgés d'au moins quatre ans et que beaucoup d'entre eux devront être prochainement mis à jour ou remplacés.

Intel entend poursuivre ses efforts d'intégration initiés au sein des processeurs Core i7 qui embarquent directement le contrôleur mémoire. Par la suite, les ingénieurs entendent y intégrer un contrôleur graphique. « Plutôt que d'améliorer les performances, nous nous concentrons sur l'intégration », explique le PDG, puis ajoute : « dans 5 ans, la majorité des produits d'Intel seront des systèmes sur puce ».

La firme a devancé AMD en gravant ses processeurs en 45 nanomètres et entend poursuivre dans cette voix avec une gravure en 32 nm car elle permettrait, entre autres, de réduire les coûts de fabrication. C'est par exemple le cas du P1269 qui devrait être embarqué au sein des MID et des smartphones. Aussi, LG Electronics a récemment annoncé la production de smartphones et de MID basé sur la plateforme Moorestown constituée d'un système sur puce avec un processeur gravé en 45 nm, un contrôleur mémoire et graphique ainsi qu'un encodeur/décodeur vidéo. Par la suite, la firme s'attaquera aux 22 nanomètres.

005A000001644372-photo-logo-intel-atom.jpg
Sur le marché du processeur, l'Atom fut spécifiquement développé pour les netbooks, un marché en pleine croissance. Intel n'entend pas louper le coche : la firme estime qu'à l'avenir, le mini-portable pourrait devenir le premier ordinateur d'un utilisateur, lequel devrait ensuite mettre à jour sa configuration sur une nouvelle machine... embarquant un autre processeur de la société. Pour cette raison Paul otellini affirme que : « la bataille pour le smartphone commencera sur le netbook » et Intel travaille sur son système Moblin optimisé pour les mini-portables.

Du côté du support de stockage, Intel devrait aussi améliorer les performances de ses mémoires flash NAND mais cette production ne serait pas très importante pour la société et relèverait plus d'un choix stratégique.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Haut de page