netKar PRO : la simulation auto en démo jouable

30 décembre 2008 à 16h10
0
Disponible depuis déjà plusieurs années dans sa version freeware, netKar PRO n'a guère été présent dans nos colonnes et nous profitons de la sortie d'une nouvelle version de la démo jouable pour réparer cette injustice. Développé par une équipe de passionnés, netKar PRO est une simulation automobile axée sur le réalisme.

Dans la version complète, quatre tracés (Aviano, Crema, Newbury, Prato) et quatre types de véhicules sont disponibles (F.1600, F.1800, F.2000, F.Target), mais c'est surtout par sa gestion de l'aérodynamique, la précision de sa simulation et la prise en charge de nombreux éléments (pneumatiques, périphériques 3D tels que le TrackIR...) que netKar PRO se démarque de la concurrence.

Plutôt qu'un long discours, le plus simple est encore de vous laisser découvrir la bête au moyen donc de la démo v1.0.3 (237 Mo) que vous pouvez bien sûr télécharger directement depuis nos serveurs. Cette démo rassemble en fait tout le contenu du jeu, mais il faudra passer par le site officiel pour se payer une licence (36 euros) capable de débloquer l'ensemble des éléments.




012C000001841484-photo-netkar-pro.jpg
012C000001841490-photo-netkar-pro.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h33
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top