AMD : avertissement sur les résultats du 4e trimestre

05 décembre 2008 à 08h51
0
00C8000001593664-photo-logo-amd-marg.jpg
Malmené par son concurrent Intel sur le segment des microprocesseurs, AMD vient de lancer un avertissement relatif à ses résultats financiers pour le quatrième trimestre de l'année 2008. Alors que les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires de 1,54 milliard de dollars, AMD ramène ses prévisions à 1,18 milliard de dollars, une somme inférieure de 25% aux revenus enregistrés sur le troisième trimestre.

Lors de la publication de ses précédents résultats, en octobre dernier, AMD avait dit anticiper un chiffre d'affaires stable sur la fin de l'année. Raison invoquée : une baisse généralisée de la demande, particulièrement sensible sur le secteur des processeurs grand public.

AMD, qui communiquera ses résultats du quatrième trimestre le 22 janvier prochain, a entrepris cet été de séparer ses activités en deux parties distinctes : la conception et le design des puces, assurés en interne, et la fabrication des produits finaux au sein d'une nouvelle entité, The Foundry Company, qui naitra sous la forme d'une coentreprise partagée avec le fond Advanced Technology Investment Company (ATIC) d'Abu Dhabi.

A Wall Street, l'action AMD a immédiatement été sanctionnée, perdant plus de 11% lors des premiers échanges, pour terminer la journée du 4 décembre à 2,08 dollars.
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Activision refuse de confirmer ses prochaines suites
Windows Vista : la bêta du SP2 dispo au téléchargement
Une démo en français pour  A Vampyre Story
Agora et Agora Pro : le second Google phone débarque en janvier aux USA
Une Radeon HD 4850 X2 à 300 euros chez Sapphire
  X3  /  Alerte Rouge  : entre patch et éditeur de cartes
OCZ & Silicon Power annoncent des clés USB eSATA
Sun dévoile le langage de programmation JavaFX
Alaska : un netbook de 800 grammes sous Snapdragon
Un datacenter sur un site nucléaire, c'est possible !
Haut de page