Cyanide travaille sur un diablo-like : Loki

0
00FA000000138060-photo-loki.jpg
Depuis sa création en 2001, le studio parisien Cyanide est de plus en plus ambitieux. Il a tout d'abord commencé relativement « petit » en se concentrant sur le marché de niche que représente la gestion d'équipes cyclistes (Cycling Manager, Pro Cycling Manager). Ensuite, tranquillement, le studio a acquis de l'expérience et a élargi son horizon avec Pro Rugby Manager pour devenir beaucoup plus ambitieux avec Chaos League.

Aujourd'hui c'est un genre particulièrement porteur que le développeur vise avec Loki. Attendu pour le second trimestre de l'année 2006, ce jeu de rôle fait immanquablement penser à Diablo et ce n'est pas une surprise puisque les concepteurs sont fans du titre de Blizzard. Loki fonctionne donc selon un principe plus ou moins proche de conception du personnage (expérience, arbre de compétence), mais se distingue par les classes mises en place : Nordique, Grec, Égyptien et Aztèque. Derrière chacune de ces quatre classes se cache en fait tout un univers mythologique servant de cadre à l'aventure. Les développeurs ont largement exploité ces références mythologiques pour concevoir les créatures du jeu ainsi que pour intégrer différents passages « épiques » (chute de Troie, Rag'narok...).

C'est également l'aspect mythologique qui conditionne les caractéristiques des héros. Ainsi, l'Aztèque a différents pouvoirs de métamorphose lui permettant par exemple de se changer en jaguar. En tout, chaque héros dispose de plus de 200 sorts et compétences plus variés les uns que les autres ! Faisant écho à la perpétuelle quête d'objets de son illustre référence, Loki fera la part belle aux armes et armures avec toutefois la mise en place d'un système plutôt original. Ainsi, chaque arme se composera de trois « parties » distinctes (lame, pommeau et enchantement). L'intérêt de ce système réside bien sûr dans le nombre pratiquement illimité de combinaisons. Au niveau des armures, cela va encore plus loin et à la matière de base pourra s'ajouter une seconde matière pour un alliage (dragonite / or par exemple) encore plus puissant.

L'aspect multijoueurs semble avoir été particulièrement soigné avec des modes nombreux et variés sur lesquels nous aurons fort heureusement l'occasion de revenir plus en détail. Enfin et même si Cyanide ne nous a finalement montré que quelques très brèves séquences, l'aspect graphique est déjà remarquable. Les développeurs ont adopté les techniques les plus récentes pour un rendu vraiment spectaculaire. Ce n'est pas forcément le plus important dans ce type de jeux (on se souvient du 640x480 de Diablo 2), mais ça ne gâche rien bien au contraire. Même si nous ne l'avons qu'entraperçu, Loki s'annonce d'ores et déjà très prometteur !

00D2000000138057-photo-loki.jpg
00D2000000138058-photo-loki.jpg
00D2000000138059-photo-loki.jpg
00D2000000138061-photo-loki.jpg
00D2000000138062-photo-loki.jpg
00D2000000138063-photo-loki.jpg
00D2000000138064-photo-loki.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nouvelles Quadro FX chez NVIDIA
Le CCD HR de 5e génération sur 3 nouveaux Fuji !
NEC est dans le rouge...
Linux : KDE 3.4.2 dispo et 3.5 en préparation
Verbatim proposera des médias HD-DVD et Blu-Ray
Internet Explorer 7.0 Beta disponible
L'AFP maintient sa plainte contre Google
Paradox présente le site officiel de Diplomatie
Une solution pour les disques SATA-II et VIA
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Haut de page