Nintendo DS : lancement japonais, succès américain

02 décembre 2004 à 11h07
0
00C8000000087069-photo-nintendo-ds.jpg
Nintendo est fier d'annoncer que sa nouvelle console de jeu portable, la Nintendo DS, se porte très bien. Aux Etats-Unis tout d'abord, la console remporte un franc succès avec quelques 500.000 exemplaires vendus depuis son lancement le 21 novembre. Déjà 90 % des Nintendo DS disponibles sur le sol américain ont trouvé preneur et quelques revendeurs sont même en rupture de stocks. Vendue 150 $, la Nintendo DS devrait d'ailleurs se vendre à plus d'un million d'exemplaires aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année.

La Nintendo DS est en outre sortie aujourd'hui au Japon où quelques 500.000 machines seront diffusées à travers tout le pays. A 15.000 yens l'unité, Nintendo est très confiant comme le prouve d'ailleurs cette augmentation des stocks disponibles au pays du soleil levant : initialement seules 300.000 machines étaient prévues pour le lancement. La logithèque de la bête augmente d'ailleurs petit à petit et alors que six jeux étaient disponibles pour le lancement américain, les Japonais auront le choix parmi douze titres.

La Nintendo DS sera lancée en Europe au début de l'année 2005, mais, déjà, Nintendo prévoit de vendre 5 millions de machines à travers le monde d'ici le 31 mars prochain. Rappellons que la Nintendo DS se caractérise sur de nombreux points, la présence de deux écrans n'étant pas la seule originalité. Nous avions précédemment fait un point sur les spécificités générale de la bête, point que vous pouvez retrouver ici.
Modifié le 18/09/2018 à 14h57
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Contrôleur WiFi pour téléphone mobile
Les Pentium 4 6xx pour février ?
Publicité intrusive : notre mea culpa
Thunderbird 1.0 : une RC en attendant la finale
<b>Le guide d'achat Noël 2004 de Clubic</b>
Le Centrino 2 pour 2005
Le nForce pour Pentium 4 déjà produit ?
MSN Messenger 7.0 disponible en version Beta
Bruno Bonnell n'est plus CEO d'Atari
Microsoft corrige une faille d'Internet Explorer
Haut de page