En difficulté, NVIDIA réduit ses effectifs

18 septembre 2008 à 22h30
0
Dans la tourmente depuis quelques mois, notamment du fait d'un grave problème de fiabilité découvert sur certaines de ses puces graphiques pour ordinateurs portables, NVIDIA annonce pour la première fois de son histoire, un plan de licenciement. Suite à une perte nette de près de 120 millions de dollars lors de son dernier exercice fiscal, la firme au caméléon prévoit de réduire ses effectifs globaux d'environ 6,5%, soit à peu près 360 emplois supprimés à travers le monde. NVIDIA indique que ses réductions d'effectifs toucheront tous les continents alors que la firme évoque un réalignement de ses équipes pour se focaliser sur les nouvelles zones de croissance.

Jen-Hsun Huang, fondateur et président directeur général de NVIDIA, déclare : « Notre action est aujourd'hui difficile, mais nécessaire à la vue des réalités économiques. Malgré cette réduction, nous continuerons d'investir dans des zones à forte croissance comme notre technologie révolutionnaire CUDA ou encore notre solution SoC pour périphériques mobiles, Tegra. Nous faisons tout ce qui est possible pour améliorer rapidement notre position compétitive et restaurer notre situation financière ».

0000015401565026-photo-nvision-08-jen-sen-1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test GeForce Now : que vaut le cloud gaming façon NVIDIA en 2021 ?
15 classiques du cinéma à (re)voir en streaming sur Netflix, OCS et Amazon prime video
Seuls 65% des utilisateurs de voitures électriques l'utilisent en véhicule principal
Bitcoin est-il un « or numérique » ?
Chandrayaan-1 : quand l'Inde s'est envolée pour la Lune
PC, tablette ou smartphone : quel est le meilleur VPN par appareil ?
Test MSI Optix MAG274QRF-QD : un moniteur qui tient ses promesses
Des chercheurs du MIT ont conçu des drones s'inspirant des insectes volants
HDR10, HDR10+, Dolby Vision : quel est le meilleur format d'image ?
Audi RS e-tron GT : nos premières impressions au volant de la cousine du Porsche Taycan
Haut de page